Passer au contenu principal

Flexibilité au travail : 3 entreprises sur 4 sont pour !

Date de publication: 26 nov. 2019

Flexitime et télétravail. Ces deux pratiques professionnelles sont devenues monnaie courante en Belgique. Est-ce le cas au sein de votre entreprise ? Êtes-vous concerné par ces régimes de flexibilité au travail ?

flexibilité travail

76% des entreprises belges sont plus laxistes en termes de flexibilité au travail. C’est ce qu’il ressort d’une étude menée par ProTime, le spécialiste de l’enregistrement du temps et de la planification du personnel, en collaboration avec SD Worx, expert dans les RH.

De nos jours, les employeurs autorisent de plus en plus leur personnel – ou certains collaborateurs – à exercer plusieurs formes de travail flexible. Parmi celles-ci, les plus populaires sont le flexitime (66%) et le télétravail (45%).

>> A lire aussi : 6 avantages du télétravail

Le flexitime renvoie à la notion d’« horaires flottants » ou d’« horaire à la carte ». Il s’agit de composer soi-même son emploi du temps, ce qui permet à l’employé de choisir librement ses heures de travail. Le flexitime est aussi synonyme de solution pour les parents travailleurs : ils peuvent quitter le travail plus tôt pour aller chercher leurs enfants à l’école et regagner leur bureau, une fois les bambins couchés.

Près de la moitié des entreprises belges (45%) ont intégré, dans leur manière de faire, le télétravail. Et pour 1/3 de celles-ci (29%), le télétravail s’effectue depuis un espace de coworking ou un bureau partagé.  

>> A lire aussi : L'open space, un enfer?

« Trop souvent, on sous-estime encore la charge que représente un travail de bureau ‘de 9h à 17h’. Dans le monde d’aujourd'hui, où le travail et la sphère privée s’imbriquent de plus en plus étroitement, les travailleurs sont demandeurs de davantage de flexibilité dans l’aménagement de leurs horaires et le choix de leur lieu de travail. Dans 21% des entreprises, le travail flexible n’est pas encore encadré et le potentiel est donc considérable », explique Peter s’Jongers, CEO de Protime.

Et en Europe ?

Le flexitime est très populaire en Europe. En Allemagne, pas moins de 80% des entreprises l’autorisent contre 36% aux Pays-Bas. En revanche, nos voisins du nord recourent plus souvent au coworking et aux postes de travail flexibles (46%) que les Britanniques (34%), les Belges (29%), les Allemands (25%) et les Français (23%).

>> A lire aussi : La flexibilité s'impose plus que jamais au travail

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi