Gymlib, une start-up qui prend soin de votre entreprise

Publié : vendredi 21 septembre 2018 Par

gym

Si les structures d’une entreprise ne permettent pas toujours d’installer un dispositif adapté à des pratiques sportives, des alternatives existent. C’est ce que propose Gymlib.

Cette société française s’est ouverte au domaine B2B depuis 2017 et arrive aujourd’hui en Belgique. Sa mission? Accompagner les entreprises dans leurs activités sport et bien-être, en leur permettant un accès flexible aux salles de sport et en leur offrant un accompagnement axé sur la qualité de vie au travail. Sébastien Bequart est le fondateur de la start-up qui grimpe, qui grimpe

Vous parlez d’un accompagnement «axé sur la qualité de vie au travail» ?
"La qualité de vie au travail, c’est vaste: ça commence par les bureaux, l’ergonomie des postes de travail, les bénéfices qu’on peut avoir via l’entreprise, mais aussi un accès au sport facilité. Le service Gymlib, en plus de l’utilisation des salles de sport presque «à la carte», propose plusieurs services annexes. Notamment l’organisation de team buildings axés sur le sport, mais aussi l’intervention de spécialistes tels que des nutritionnistes, des ostéopathes, ou encore des professeurs de Pilates qui viennent donner des cours en entreprises…"

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi !

Après le B2C, qu’est-ce qui vous a soufflé l’idée de proposer votre concept en entreprises?

"Tout simplement les entreprises elles-mêmes, qui nous ont contactés. Elles avaient envie d’encourager la pratique sportive de leurs salariés. On a alors sorti un modèle plus innovant, qui propose un abonnement unique pour accéder à l’ensemble des infrastructures sportives dans leur totalité, de manière libre. C’est une formule qui fonctionne uniquement pour les entreprises."

>> Le sport au travail pour être plus efficace…et plus heureux

Quels sont les bienfaits du sport sur la vie professionnelle?

"D’abord, le sport réduit le stress, l’anxiété, et il prévient des burn-out et des dépressions. Une activité sportive régulière permet aussi d’améliorer la concentration des travailleurs, et, pour être bien dans sa tête, il faut être bien dans son corps! Aujourd’hui, l’OMS place la sédentarité comme le premier vecteur de mortalité au monde, devant le tabac. Et être sédentaire, ça veut dire passer plus d’un quart d’heure par jour assis ou debout. De nos jours, on est tous sédentaires… Alors l’OMS conseille de pratiquer 150 minutes d’activité modérée par semaine (la marche à pied, le vélo, monter les escaliers plutôt que de prendre l’ascenseur…), ou 75 minutes de sport intense par semaine."

Quels retours avez-vous des entreprises belges?

"Notre concept est très bien perçu par les salariés, qui trouvent une alternative à ces salles de sport qui exigent un engagement annuel assez restrictif, alors que GymLib permet de faire du sport quand on veut, sans engagement, et offre un panel de sports très différents. Et c’est un vrai bénéfice au vu de la masse salariale d’une entreprise, puisque ça représente un investissement tout à fait raisonnable (pour les personnes: 10 à 30eurospar mois selon la gamme; et pour les entreprises: entre 1 et 15euros par mois et par collaborateur). Ces dernières années, il y a une véritable évolution des attentes des collaborateurs. Ils désirent maintenant vivre une vraie expérience d’entreprise. Et, en termes d’images pour une boîte, c’est très positif comme avantage à proposer aux employés. Ça permet à l’entreprise de se différencier sur le marché de l’emploi. Il ne faut pas négliger les attentes des nouvelles générations."

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi !

 

Retour à la liste