Il est urgent de passer à la semaine de 30 heures

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 11 déc. 2018

Les employés de l’association Femma (association de femmes qui se bat pour l’égalité et le bonheur des femmes et des hommes) vont passer à la semaine des 30 heures en 2019, contre 38 actuellement, expliquent nos confrères du Vif. Une initiative encouragée par le politologue Olivier Pintelon, membrane du Think Thank Minerva.

Emploi

Le politologue rappelle en effet que les rythmes de travail hebdomadaires tels que nous les connaissons aujourd'hui ne sont plus en adéquation avec la vie quotidienne des travailleurs. Les parents qui travaillent à temps plein se retrouvent ainsi chaque jour confrontés à de multiples tâches. Cette “seconde journée” domestique représente 20 heures hebdomadaires pour les hommes et plus de 30 heures pour les femmes. Selon Olivier Pintelon, une semaine réduite offrirait des chances égales aux hommes et aux femmes sur le marché du travail.

Cette semaine plus courte, déjà expérimentée dans certains pays scandinaves, a démontré de nombreux bénéfices pour la santé. En effet, il est apparu qu’elle engendre moins de stress, moins de problèmes de dos, moins de burn-out, un meilleur sommeil grâce à des nuits plus longues et un mode de vie plus actif. En outre, cet aménagement horaire sans réduction salariale permet aussi une meilleure répartition du temps de travail entre employés débutants et plus âgés, tout en stimulant la créativité et l’innovation.

Enfin, les bénéfices sont également démontrables au niveau environnemental: “les personnes qui travaillent moins ont une meilleure empreinte écologique. Elles ont également plus de temps pour s’engager socialement. Pour le politologue, cette réduction du temps de travail redéfinit fondamentalement le vivre ensemble”, explique Le Vif.