Indépendant: quid si vous tombez malade?

Publié : vendredi 22 juin 2018 Par

Les indépendants ont vu leurs conditions de travail s'améliorer début de l'année grâce au versement plus rapide d’une indemnité en cas de maladie, rappelle L’Écho.

Si vous êtes dans l’incapacité de travailler pour cause de maladie ou d’accident, vous percevrez, depuis le début de 2018, une indemnité à partir de deux semaines d’incapacité. Jusqu’à l’année dernière encore, "l'indépendant malade" devait attendre un mois d’incapacité avant de toucher des indemnités, une période appelée "période de carence".

Le délai d’attente raccourci devrait profiter à quelque 17.000 indépendants, selon les prévisions du gouvernement. Dans plus de quatre cas sur cinq, les indépendants qui sont en incapacité de travail le sont pendant plus d’un mois. Ils recevront donc leur indemnité de maladie deux semaines plus tôt. Le cinquième restant, qui est en incapacité de travail entre deux et quatre semaines, pourra désormais bénéficier d’une indemnité également.

Voici le montant de l’indemnité versée par la mutuelle, en fonction de votre situation:

  • Pour un isolé: 46,96 euros/jour
  • Pour un cohabitant: 35,76 euros/jour
  • Avec charge de famille: 58,68 euros/jour

Retour à la liste