Interruption de carrière, crédit-temps, congé thématique : le point sur les mesures

Date de publication: 31 mai 2020

Le déconfinement se poursuit en Belgique, et avec lui, les mesures gouvernementales. Qu’en est-il actuellement concernant les interruptions de carrière, les crédits-temps et les congés thématiques ? 

corona

Des mesures temporaires et exceptionnelles ont été prises par le gouvernement concernant, entre autres, les travailleurs en interruption de carrière, en crédit-temps ou en congé thématique. L’objectif ? Que les employeurs d’un secteur vital disposent -temporairement- d’assez de travailleurs pour fonctionner correctement. Ces mesures s’appliquent aux travailleurs du secteur privé, aux contractuels du secteur public, aux statuaires de l’administration fédérale, aux contractuels et statuaires des entreprises publiques autonomes.

Quelles mesures ?

- Convenir avec son employeur appartenant à un secteur vital de suspendre temporairement et complètement son interruption de carrière, son crédit-temps ou son congé thématique en cours pour reprendre le travail chez lui. Seuls les travailleurs du secteur privé sont visés. La mesure concerne les suspensions complètes mais aussi les réductions de prestations. Attention : lors de la période de suspension de votre interruption de carrière/crédit-temps/congé thématique, vous n’avez pas droit à des allocations d’interruption.

>> A lire aussi : Coronavirus : chômage temporaire, quid de mes jours de congés annuels ?

- Entamer une activité chez un autre employeur appartenant à un secteur vital (pour remédier à une éventuelle pénurie de main-d’oeuvre) pendant son interruption de carrière, son crédit-temps ou son congé thématique en cours chez son employeur. La mesure concerne les suspensions complètes mais aussi les réductions de prestations. Contrairement à la mesure précédente, vous conservez, pendant la période d’occupation auprès d’un autre employeur, une allocation d’interruption égale à 75% de votre allocation brute habituelle.

Quelles formalités ?

Vous trouverez un formulaire de communication sur le site de l’ONEM https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t3 Vous devrez y indiquer la période convenue avec votre employeur (elle ne peut pas dépasser la date du 30 juin 2020). Après avoir envoyé le document, vous recevrez une lettre qui actera la suspension, sa durée et la nouvelle date de fin de votre interruption de carrière, crédit-temps ou congé thématique. Ces derniers reprendront automatiquement à l’issue de la suspension, pour la durée restante initialement prévue.

A noter que les « mesures corona » concernant le chômage temporaire pour force majeure, le congé parental corona ou encore le gel de la dégressivité des allocations de chômage sont prolongées jusqu'au 31 août prochain. 

Source : ONEM

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi