"Je perds les pédales face à la critique." Que faire?

Publié : lundi 16 avril 2018

Au cours de sa carrière, il arrive à  tout le monde d'être confronté à  la critique. Comment y faire face? Et comment retrouver son sang froid quand on réagit de manière très émotionnelle?

stressé

Quelques règles de base

1. Posez des questions sans vouloir immédiatement vous justifier.

2. Ecoutez les autres et essayez d'ignorer les insultes, les jugements, les généralités ('tu ne fais jamais ceci' ou 'tu fais toujours cela'), les exagérations ou les inexactitudes.

3. Reconnaissez que vous avez écouté sans juger: faites savoir à  l'autre personne que vous avez entendu ce qu'il/elle a dit.

4. Evitez d'entrer en discussion dans cette phase. Vous éviterez ainsi que la situation dégénère en conflit. Limitez vos réactions au minimum, même si vous vous sentez blessé.

5. Donnez du crédit à  la personne: lorsque quelqu'un se sent stressé, soucieux, dépressif, surchargé ou fatigué, il voit souvent les choses de façon disproportionnée. Tenez-en comtpe.

6. Ne prenez pas la critique trop personnellement. Traitez la critique comme une information vous indiquant comment la personne ressent la situation et ne la voyez pas comme une attaque dirigée contre vous.

7. Ne tirez pas la discussion en longueur, interrompez-la à  temps, prenez une pause ou optez pour un sujet plus agréable (veillez toutefois à  avoir compris ce que l'autre personne voulait dire).

8. Prenez votre temps pour examiner le fondement de la critique. Est-elle correcte ou n'y a-t-il qu'une petite part de vérité? Si la critique est tout à  fait injustifiée, vous pouvez-le dire. Soyez surtout honnête avec vous-même.

9. Décidez si vous voulez changer votre comportement en fonction de la critique La meilleure stratégie est de changer la situation de sorte que la critique n'est plus fondée. La capacité à  tirer des leçons de telles interactions et à  changer la situation sont une victoire personnelle, pas un échec.

Ces conseils ne suffisent pas?

Il est normal que la critique provoque des émotions. N'en avoir rien à  faire de la critique ne serait pas non plus une bonne chose, car vous ne seriez alors pas disposé à  entendre un feedback qui est peut-être justifié. Si vous réagissez de façon très émotionnelle à  la critique, cela signifie peut-être que vous manquez de confiance en vous, ou que vous interprétez la critique très négativement.

Les pensées qui traversent typiquement l'esprit sont alors :

- Je ne travaille pas bien.
- Je fais tout de travers, je ne suis bon à  rien.
- Cette personne ne m'aime pas.
- Tout le monde est contre moi.

Il n'est pas facile de changer ces pensées. Le plus important est que vous soyez conscient des sentiments que provoque en vous la critique et surtout, que vous examiniez la façon dont vous interprétez la critique. Cette interprétation est responsable de vos émotions extrêmes. Acceptez ces émotions et essayez de ne pas prendre la critique trop personnellement. Tout le monde ne peut pas tout le temps être admiré et vous pouvez apprendre beaucoup de la critique.

Si vous avez quand même du mal à  gérer la critique, il vaudrait mieux chercher une aide extérieure, par exemple en suivant un cours de gestion du stress ou en faisant appel à  un thérapeute.

 

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi 2018 

Retour à la liste