L’écart salarial se creuse entre les sexes au fil de la carrière

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 9 nov. 2018

D’après Partena, l’écart salarial entre les hommes et les femmes ne fait que grandir au cours de la carrière, relayent nos confrères de l’Écho. Même si, au départ, tout le monde semble être sur le même pied d'égalité, ou presque.

Salaire

107 ans, c’est le temps qu’il faudra encore attendre pour voir l’écart salarial se résorber entre les hommes et les femmes, selon les études les plus récentes du Forum économique mondial.

Selon les calculs du secrétariat social livrés en exclusivité à l’Écho, les femmes gagnent en moyenne 500 euros brut en moins par mois, soit 320 euros nets, que leurs homologues masculins. Un écart qui se creuse au fil de la carrière.

Le plus interpellant c’est qu’en début de carrière, les hommes et les femmes semblent toucher presque la même rémunération: en entrant sur le marché du travail, les femmes ne gagneraient "que" 7 % de moins que les hommes, contre 20 % (650 euros bruts) en fin de carrière. 

“La plus forte hausse de l’écart salarial se manifesterait aux alentours de 30 ans, lorsque les hommes et les femmes se mettent en ménage”, explique Wim Demey, manager chez Partena. Pour lui, cela s’explique par le fait que les hommes, à cet âge, vont continuer à progresser dans leur carrière, et occuper des fonctions plus élevées et donc mieux rémunérées. Alors que les femmes vont avoir tendance à stagner car elles privilégient leurs enfants et la vie privée. En outre, les hommes auraient plus tendance à négocier leur salaire.

Enfin, Partena précise que dans son étude, l'écart salarial ne se mesure pas uniquement en termes de salaire, mais aussi en termes d'avantages en nature. Ainsi, on compterait deux fois moins de femmes qui disposent d'une voiture de société.