L’emploi des femmes au Forem

Date de publication: 20 avr. 2020

FOREM

Qui de mieux pour témoigner de l’emploi des femmes au Forem qu’une femme ! Joelle Mainfroid, responsable d’équipe au centre logistique de Bierset, nous livre son expérience.

 

Vous évoluez quotidiennement dans un environnement dit « masculin », est-ce que le fait d’être une femme est plus difficile ?
J’ai grandi dans une famille active dans le secteur de la construction ; j’ai joué dans des camions et ai fait des dinettes avec du sable et du ciment. Je ne pense pas avoir jamais intégré que certains domaines étaient spécifiquement masculins ou féminins (…).

 

Pouvez-vous décrire votre fonction en quelques mots ?
Avec une équipe de formateurs, je mets en œuvre des formations en logistique tertiaire. Elles sont destinées à des demandeurs d’emploi, mais aussi des travailleurs, des enseignants et des élèves. Pour développer ces formations, je dois être attentive à de multiples paramètres : les ressources (financières, matérielles, de main-d’œuvre) dont je dispose, les délais de mise en œuvre, les référentiels de formation, les priorités du Forem, des secteurs, etc.

« (..)Le Forem porte un message d’égalité des chances et cela se traduit clairement dans les faits. »

Qu’est-ce qui vous passionne dans votre métier ?
La liberté d’action dont je dispose pour proposer des projets et des solutions aux différents défis que nous rencontrons. L’équilibre intéressant entre autonomie et travail en équipe. L’évolution constante du secteur de la logistique, qui exige de nous agilité et créativité. Cela correspond bien à mon tempérament.

 

En quoi travailler au Forem a du sens pour vous ?
Travailler au Forem, dans un Centre de Compétence en particulier, signifie être au croisement avec des entreprises, des demandeurs d’emploi, des écoles. Cela reste un travail « de proximité » pour nous tous. C’est ce qui en fait un travail gratifiant : nous voyons le résultat de nos réalisations (…). J’aime terminer mes journées en me disant que j’ai été utile à quelqu’un, plus qu’à quelque chose.

 

Quel message voulez-vous faire passer aux femmes qui hésitent à postuler dans un domaine ou un environnement dit « masculin » ?
L’important, pour moi, est de d’abord identifier une fonction qui leur correspond, qui s’appuie sur les compétences qu’elles ont déjà où qu’elles se sentent capables de développer. Apprivoiser les entrepôts, ateliers, machines et camions, ce n’est qu’une question d’immersion (…).

Envie de rejoindre nos équipes ?

Forem

Environ 70% de femmes au Forem

Quel emploi selon le sexe ?

On note que les formateurs sont principalement des hommes et les conseillers des femmes, pour citer les deux principales fonctions de production. De manière spécifique aux fonctions managériales, en 2019, les femmes représentent 65% des fonctions de management, soit une augmentation de 6% depuis 2014.

Comment explique-t-on un tel taux d’occupation par les femmes ?

La forte représentation des femmes au sein de l’Office peut s’expliquer notamment par sa mission et sa vocation sociale.  La sécurité d’emploi et la stabilité des contrats de travail proposés dans le secteur public et la possibilité de concilier vie privée-vie professionnelle (horaire dynamique, flexibilité, aménagements du temps de travail, expérimentation des nouvelles formes d’organisation du travail qui participent au bien-être du collaborateur, etc.) placent le Forem comme un employeur attrayant.