L’employé belge travaille en moyenne 24 heures par semaine

Date de publication: 30 oct. 2018

L’employé belge travaille en moyenne 24 heures et 3 minutes sur les 38 heures théoriques prévues, soit 63 % de la durée maximale de travail. C’est ce qui ressort des récents calculs effectués par Acerta, le spécialiste RH, sur base d’analyses de contrats de travail de 40.000 personnes en CDI.

Travailleur

En 2017, un employé belge avait un contrat de travail représentant en moyenne 86,4 % d’un temps-plein, ou un contrat de 32,8 heures de travail par semaine en moyenne pour les entreprises dont le temps de travail prévu est de 38 heures semaines. En 2014, ce taux était encore de 85,5 %.

En outre, les employés ne prestent généralement pas chaque heure prévue dans leur contrat avec l’employeur (jours fériés, jours de congés, crédits-temps, chômage économique, etc.). Selon Acerta, le Belge prestait ainsi en moyenne 73,3 % du temps de travail total.

Selon le fournisseur de services RH, le nombre d’heures prestées est étroitement lié à la taille de l’entreprise.  En effet, un employé dans une petite entreprise travaille 18% en plus que les heures prévues dans son contrat par rapport à un travailleur dans une entreprise de 500 employés. En cause: un taux d’absentéisme pour maladie plus élevé dans les grandes entreprises. De plus, les employés des grandes structures utilisent davantage le crédit-temps ou les congés parentaux.

Une corrélation existe également entre l’âge du travailleur et les heures de travail prestées: plus le travailleur est âgé, moins il preste d’heures sur ce temps de travail théorique. Chez les 20-30 ans, la moyenne est de 66,9 %, contre 59,7 % pour les 50-60 ans et 58,8 % pour les 60 ans et plus.