Passer au contenu principal

L'international, un terrain à découvrir par l'expérience

Rédigé par: Philippe Van Lil
Date de publication: 16 août 2022

Il y a 15 ans, l'Agence wallonne à l'exportation (AWEX) lançait son programme Explort. Objectif : aider les PME désireuses de s'étendre à l'international, mais aussi des stagiaires de tous horizons séduits par les perspectives du business au-delà de nos frontières.

Awex

Depuis son lancement en 2006, Explort a permis à plus de 8.500 stagiaires et 1.500 entreprises de se rendre en mission aux quatre coins du globe. Étude de marché, prospection de clients… les motivations de ces séjours de deux ou trois mois couverts par une bourse de l'AWEX sont multiples.

Stages à l’étranger et formations in situ

Le programme Export, ce sont des déplacements à l’étranger, mais également, couplé à ceux-ci, un programme de formation de six mois. Mis en place en collaboration avec le Centre de compétences Business du Forem, il est animé par des professionnels expérimentés, experts dans leur domaine, pour des groupes de 10 à 12 personnes.

Qu’on ne s’y trompe pas : « Il s'agit moins d'une formation académique que d'un moyen d'être en prise directe avec l'expérience de terrain. Elle s'adresse d’ailleurs en priorité aux demandeurs d'emploi, qu’ils soient ou non diplômés dans le domaine économique ou de la gestion », précise Nicolas Ravenel, Coordinateur du programme. Chaque stagiaire est accompagné de surcroît par un coach pour le guider dans son projet de recherche et de mission à l’étranger.

Pas seulement pour l’exportation

À l’image du commerce international, le programme a bien sûr évolué en 15 ans. « Au début, cela portait vraiment sur des missions d'exportation », se souvient notre interlocuteur. « Aujourd'hui, l’approche est plus large en termes d'internationalisation. Les entreprises peuvent par exemple compléter des chaînes de valeur depuis l'étranger. » Salvatore Scalia, Formateur en commerce international, renchérit : « L'e-export prend une importance croissante. Déjà présent depuis quelques années, il a pris de l’ampleur durant la pandémie. »

Actuellement, les destinations privilégiées sont notamment les États-Unis et la France. « Malgré le Brexit qui a fait très mal, le Royaume-Uni reste aussi une destination très prisée. Ceci prouve qu'il reste un besoin d'approcher ce marché-là », ajoute Nicolas Ravenel. En moyenne, deux tiers des missions se déroulent hors Union européenne, avec des progressions sensibles en Afrique du Nord et en Amérique latine par exemple.

Révélateur et accélérateur

Selon Nicolas Ravenel, Explort peut être un véritable révélateur pour certaines personnes : « Beaucoup de gens ignorent les forces qu'ils ont en eux. Partir quelques mois à l'étranger les plonge dans des situations où leurs compétences se déploient. » Salvatore Scalia voit aussi, dans le programme, un accélérateur de carrière : « En quelques mois à peine, on devient export manager junior, ce qui prend normalement 2 ou 3 ans. »

Les perspectives offertes sont en effet nombreuses pour les stagiaires. « Une bonne moitié des demandeurs d’emploi sont par exemple engagés par la PME pour laquelle ils ont réalisé leur mission de stage. Ils forment ensuite l'ossature de cette entreprise qui se lance sur les marchés internationaux », note Nicolas Ravenel. Pour sa part, Salvatore Scalia conclut en donnant l’exemple d'une ancienne stagiaire du programme : « Elle a grimpé tous les échelons au sein l'entreprise montoise Ecosteryl, qui l'avait engagé il y a une dizaine d'années. Depuis lors, elle est devenue leader mondial dans le secteur du traitement des déchets hospitaliers. »

nicolas ravenel

Nicolas Ravenel, Coordinateur du programme.

Vous désirez participer à l’aventure ? Rendez-vous sur www.explort.be.