L’Open Hiring, le recrutement ouvert à tous

Rédigé par: M.V.
Date de publication: 26 juin 2020

Exit le recrutement traditionnel ! Place à l’«open hiring », comprenez le recrutement ouvert. La recette ? Pas (ou peu) d’entretien ni de sélection. Les capacités supplantent l’expérience. Explications.

open hiring

Ouvert à tous, sans exceptions

Le recrutement ouvert désigne le fait d’engager des personnes sans prendre en compte leur background. Comme son nom l’indique, il est complètement ouvert : personnes de tout milieu et personnes qui auraient peut-être été exclues d’un entretien classique en raison de leur histoire de vie (séjour en prison, consommation de drogues, manque d’expériences professionnelles….). Les  entreprises qui adoptent ce type d’embauche ouvrent donc leurs portes aux personnes souvent oubliées et laissées pour compte. Pour de nombreux postes, l’expérience n’est pas ce qu’il y a de plus important. L’employeur se concentre davantage sur la formation des taches à accomplir. Ce modèle de recrutement a d’abord été défendu par la boulangerie Greyston à New York. Elle procède d’ailleurs toujours à ce type d’embauche, qu’on appelle également recrutement inclusif ou équitable

>> A lire aussi : Intelligence artificielle: l’avenir du recrutement?

Bénéfices de l’open hiring

Les défenseurs du recrutement ouvert cite plusieurs bénéfices pour l’entreprise qui le pratique : 

- Garder ses employés plus longtemps. Donner une chance à des personnes exclues des entretiens d’embauche classiques signifierait avoir davantage de chance d’avoir des employés qui vont apprécier cette opportunité et donc, qui seront moins susceptibles de partir. 

- Plus de diversité. La main-d’oeuvre sera plus diversifiée que dans une entreprise au recrutement standard, puisqu’il y a moins (voire pas) de discrimination. 

- Rapidité du processus. L’absence (ou du moins la réduction) des entretiens et des délais de sélection permet évidemment de gagner du temps. En outre, l’argent dédié initialement à ces processus peut finalement être investi dans la formation. 

- Aider les personnes en marge. Le recrutement ouvert ne se basant pas (toujours) sur les antécédents personnels et professionnels, les candidats ont plus de chance de s’intégrer à la société et de décrocher un poste qui leur correspond. 

>> A lire aussi : «Ne pas déshumaniser le processus de recrutement»

A noter que le recrutement ouvert ne signifie pas forcément absence totale de sélection. Mais dans l’ensemble, les candidats sont pris en compte en fonction de leur capacité à effecteur le travail, et non sur base de leurs antécédents professionnels. L’accent est mis sur la formation des nouveaux employés, la personnalité du candidat et la manière dont il pourrait s’intégrer à l’organisation. 

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi