La beauté, atout carrière pour les hommes mais pas pour les femmes!

On savait déjà  que le fait d'être beau assurait plus de chance de faire une belle carrière. Mais d'après de récentes études, il semblerait que cela ne soit valable que pour les hommes...

En entreprise, la discrimination sur base du physique est bien sûr interdite. Mais la beauté est subjective, les critères vagues, et la question reste assez délicate... D'après une étude menée en France (baromètre Cegos/Dauphine 2011), les salariés jugent que la beauté est le deuxième critère le plus discriminant, après l'âge et avant l'origine ethnique.

C'est un fait avéré: le recruteur se forge un avis sur le candidat dans les 30 premières secondes. Contrairement à  l'intelligence ou aux compétences, la beauté physique se remarque directement. Les candidats beaux auraient donc plus de chances d'être engagés, d'autant plus si leur métier exige d'être fréquemment en contact avec la clientèle.

Etre charmant serait donc un avantage absolu? Tout dépend du niveau de responsabilité auquel on aspire et de... son sexe.

Hommes et femmes, inégaux devant la beauté 

D'après les enquêtes, la beauté d'un homme sera toujours un atout pour sa carrière. Ce n'est cependant pas le cas pour les femmes. Etre jolie serait uniquement un avantage lorsqu'il s'agit d'obtenir un poste peu élevé (secrétaire, employée de bureau). En revanche, la beauté se révèle être un véritable désavantage pour une femme qui brigue un poste à  responsabilité.

La raison? Plus une femme est jolie, plus elle est considérée comme féminine. Or dans l'imaginaire collectif, le manager type est toujours masculin, autoritaire et puissant. Pour celles qui aspirent à  une brillante carrière, la beauté physique est donc tout sauf un atout... Comme le prouve l'histoire de Debrahlee Lorenzana, la très jolie jeune femme virée en 2009 à  cause de sa beauté.

Coupe garçonne

Pour accéder à  des postes à  hautes responsabilité ou typiquement masculins (technicien, transporteur), beaucoup de femmes préfèrent gommer leurs attributs féminins. Comme les cheveux sont le symbole par excellence de la féminité, il n'est donc pas étonnant qu'Angela Merkel porte les cheveux courts...


Source : Management

Retour à la liste