La Belgique se distingue par son taux d’emplois vacants

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 17 oct. 2018

La Belgique est le deuxième pays de l’Union européenne où le taux d’emplois vacants est le plus élevé, selon les données publiées par Eurostat. Au deuxième trimestre de 2018, il s’élevait à 3,5%, pour une moyenne de 2,1% dans la zone euro et de 2,2% dans l’Union européenne. 

Emploi vacant

Pour rappel, "un emploi vacant est un poste rémunéré nouvellement créé, non pourvu, ou qui deviendra vacant sous peu, pour le pourvoi duquel l’employeur entreprend activement de chercher, en dehors de l’entreprise concernée, un candidat apte; est prêt à entreprendre des démarches supplémentaires; et a l’intention de le pourvoir immédiatement ou dans un court délai", définit Eurostat.

Parmi les États membres pour lesquels des données comparables sont disponibles, les taux d’emplois vacants les plus élevés au deuxième trimestre 2018 ont été enregistrés en République tchèque (5,4%), en Belgique (3,5%), aux Pays-Bas (3,1%) et en Allemagne (2,9%). À l'inverse, les taux les plus faibles ont été observés en Grèce (0,7%) ainsi qu'en Bulgarie, en Espagne et au Portugal (0,9% chacun).

Le taux d’emplois vacants dans l’UE28 s’est établi à 2,2% au deuxième trimestre 2018, stable par rapport au trimestre précédent et en hausse par rapport au taux de 2,0% enregistré au deuxième trimestre 2017. 

Les secteurs les plus touchés sont ceux de l’industrie, de la construction et des services.