La carrière de Michel Preud'homme en 7 dates

Michel Preud'homme est né le 29 janvier 1959 à Ougrée.
Il est papa d'une fille et d'un garçon.
Elu meilleur gardien du monde en 1994, il a aussi reçu deux souliers d'or.

Il fut l'un des gardiens belges les plus talentueux des 30 dernières années et celui qui ramena le titre de champion de Belgique au Standard en 2008. Retour sur la carrière du Liégeois.

Michel Preud'homme quitte l'Arabie Saoudite où il entraînait l'équipe Al Shabab pour revenir en Belgique en tant que coach du FB Bruges.

Voici en quelques dates, la carrière du double soulier d'or.

1977 - La toute première fois

C'est lors d'un Standard-Boom que Michel Preud'homme dispute sa toute première rencontre de D1 sous le maillot rouche. Il a 18 ans à peine et une belle carrière en perspective. A cette époque, le gardien n°1 des Liégeois est évidemment Christian Piot. Preud'homme s'imposera face à ce monument et remportera plusieurs titres avec le Standard: championnat, coupe de Belgique. Il disputera aussi une finale de coupe européenne.

1984 - L'affaire et la suspension

Il est aussi emporté dans la fameuse affaire du matche truqué Waterschei - Standard. Il purgera une suspension et décidera de rester au Standard de Liège au contraire d'autres joueurs comme Gerets, Daerden, Tahamata qui préfèreront l'exode à une suspension effective...

1988 - L'apogée du KV !

Entré en concurrence avec Gilbert Bodart au Standard, il décide de quitter le club pour la Flandre et le FC Malines. Un soir de mai 1988, c'est le climax de la période dorée des Malinois de John Cordier. Preud'homme remporte la coupe des coupes face à l'Ajax Amsterdam. Ce sera l'ultime trophée belge à ce niveau-là de compétition en football.

Avec les Anversois, il accrochera également un troisième titre de champion de Belgique à son palmarès. Autant dire qu'il s'agit d'un monument derrière les casernes... Il y disputa huit saisons au total.

1989 - Deuxième Soulier d'or

Non seulement Preud'homme est l'un des seuls à avoir remporté deux souliers d'or mais il est aussi le dernier gardien sacré. Depuis, ce sont des joueurs de champ qui ont toujours remporté ce prix. Une belle récompense pour celui qui fut aussi élu à de nombreuses reprises meilleur gardien du championnat belge.

1994 - Meilleur gardien du monde et transfert vers Benfica

Malgré l'élimination des Belges en 1/8e de finale, Preud'homme est bombardé meilleur gardien du monde en juin 94. Il est donc le premier gardien à recevoir le nouveau prix Lev Yachine récompensant le meilleur portier de la coupe du monde. Après lui, d'autres gardiens seront aussi récompensés: Barthez, Khan, Buffon, Casillas...

Quelques mois plus tard, il débutera l'ultime partie de sa carrière sportive au Benfica Lisbonne. Il défendra les buts du club de la capitale portugaise jusqu'en 1999. Véritable compétiteur dans l'âme, il achèvera sa carrière à 40 ans affichant près de 150 matches avec les Lisboètes.

2008 - Standard champion!

Après 25 ans de disette, il ramène le titre de champion de Belgique à Sclessin. Mais il quitte la cité ardente sur ce titre... Officiellement parce que le club ne lui offrait qu'une polongation de contrat portant sur une saison. Il rejoint dès lors Gand avec qui il remportera la coupe de Belgique en 2010. Après deux saisons, il quitte les Buffalos pour Twente, champion en titre en Hollande.

2011 - Direction l'Arabie Saoudite...

Et c'est donc sur deux titres (coupe et supercoupe des Pays-Bas) et une saison réussie que Michel Preud'homme boucle à nouveau ses valises pour un autre pays, beaucoup plus éloigné celui-là. Il quitte Twente au terme d’une saison pleinement réussie... Il a signé un contrat dans le club saoudien d’Al Shabab Riyad.

2013 - Retour en Belgique

Le18 septembre, le FC Bruges annonce qu'il se sépare de son coach Juan Carlos Garrido. Parallèlement, Michel Preud'homme met fin à son contrat avec Al Shabab. A moins d'un coup de théâtre, c'est lui qui devrait devenir cette semaine le nouveau coach de Bruges...

Retour à la liste