La consultance s’invite partout

Publié : mercredi 19 avril 2017 Par

En Belgique, le monde de la consultance est largement dominé par quatre entreprises. Mais elles ne sont pas les seules à la recherche  de ce type de profil. D’autres sociétés, moins connues ou actives dans d’autres secteurs, sont également sur le marché. 

Pour la plupart du grand public en Belgique, consultance et audit riment uniquement avec Big Four. Les omniprésents EY, KPMG, Deloitte et PwC semblent incontournables lorsque l’on veut se lancer dans ce type de carrière. Pourtant, il existe de nombreux autres acteurs dans le domaine, certes moins visibles mais probablement pas moins intéressants.

> Êtes-vous suffisamment rémunéré? Découvrez-le grâce à notre compas des salaires 

C’est notamment le cas de Tobania, une entreprise spécialisée dans le consulting IT et qui compte près de 700 collaborateurs en Belgique, principalement actifs à Bruxelles, même si ces derniers sont plutôt mobiles. « On a trois bureaux qui sont relativement petits car nous avons cette particularité : tous nos collaborateurs travaillent directement en entreprise », explique An Brosens, directrice des ressources humaines de l’entreprise. La société est très régulièrement à la recherche de nouveaux collaborateurs. « Cette année, nous comptons engager 150 personnes. Mais c’est un minimum, on peut en recruter jusqu’à 200 si on trouve »,sourit la responsable RH.

Pour attirer les candidats la société de consulting joue la carte de l’entreprise à l’ambiance familiale, malgré sa taille importante. « On travaille en unités spécialisées afin de garder un vrai esprit d’équipe. Nous développons actuellement de manière assez importante notre département qui se spécialise en SharePoint, CRM, Collaboration platforms… », explique An Brosens.

> Voir aussi : La consultance : un tremplin pour jeunes surdoués ?

Davantage effrayés par les petits

Malgré sa plus faible visibilité par rapport à Deloitte et autre EY, l’entreprise ne se sent pas vraiment menacée par les Big Four. « Nous sommes spécialisés dans la consultance IT, un secteur où les Big Four sont présents depuis assez peu longtemps alors que nous existons depuis dix ans. Nous avons de véritables experts », lance la directrice RH pour qui la concurrence est ailleurs. « C’est à l’inverse plutôt, les autres entreprises de petite taille, également très spécialisées, qui sont nos véritables concurrents », ajoute-t-elle.

Toutefois, une certaine taille semble être un atout dans le monde de la consultance. L’entreprise, dans sa version actuelle, n’existe que depuis deux ans, suite à la fusion de Tobius et Saga Consulting Group. « L’intérêt était de pouvoir proposer à nos clients une offre complète de A à Z afin de leur éviter de devoir passer par différentes entreprises », précise la responsable des ressources humaines.

La consultance ne se limite pas aux entreprises spécialisées. Il est également possible de travailler dans ce domaine dans d’autres secteurs. Les banques et assureurs sont ainsi régulièrement à la recherche de tels profils. C’est notamment le cas chez Ethias qui engage depuis toujours des auditeurs et consultants. Toutefois, l’entreprise, en pleine réorganisation, compte étendre ce type d’activité et donc engager du personnel supplémentaire.

Une marque « forte et reconnue »

L’entreprise basée à Liège et Hasselt recherche ainsi une quinzaine d’auditeurs, consultants et risk managers. Un recrutement qui n’est pas le plus simple. « Effectivement, ce genre de fonction prend peut-être un peu plus de temps à trouver preneur. Les gens n’ont pas toujours le réflexe de se tourner vers nous lorsqu’ils cherchent un poste de consultant par exemple » , explique Julien Balistreri HR Manager chez Ethias. Il précise toutefois que l’assureur parvient à pourvoir systématiquement tous ses emplois vacants.

> Plusieurs nouvelles offres d'emploi chez Ethias

L’hyper visibilité des quatre spécialistes peut en effet jouer contre les entreprises recrutant moins de spécialistes. « Il faut reconnaître que les Big Four sont attractifs, notamment pour les jeunes. Mais le monde de l’assurance est en pleine mutation, ce qui est assez stimulant. Puis Ethias est une marque forte et reconnue. Et visiblement, le personnel se plaît chez nous puisque notre turnover volontaire est de 1,6 %. On cherche vraiment à permettre à chacun de trouver un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. On propose une grande flexibilité dans les horaires, ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs » , souligne le HR manager.

Tout comme les quatre spécialistes, l’entreprise s’intéresse aussi aux profils juniors, tout juste sortis de l’université. «Parfois même avant. Il nous arrive d’engager à mi-temps des étudiants en dernière année. Cela leur donne une première expérience et nous permet de les former pour la suite » , explique encore le recruteur. Les futurs consultants n’ont donc visiblement que l’embarras du choix.

> 17 offres d'emploi en tant que Consultant ! 

Retour à la liste