La cuisine aux petits soins en milieu hospitalier

Rédigé par: Philippe Van Lil
Date de publication: 9 nov. 2022
Catégorie:

En milieu hospitalier, fournir une alimentation équilibrée et adaptée à l'état de santé de chaque patient est une préoccupation essentielle. Nous nous sommes glissés dans les coulisses du service Alimentation du CHU UCL Namur pour en savoir plus.

Au sein des hôpitaux, les équipes en cuisine sont soumises à de nombreuses exigences. Il en va bien sûr de la santé des patients, en particulier ceux qui souffrent de pathologies nécessitant une alimentation adaptée. Comme le souligne Karine Bourguet, Chef de service adjointe du service Alimentation, cuisine & diététique du site de Dinant-Saint-Vincent, « les menus sont également régulièrement adaptés en fonction de nouveaux travaux en diététique, dévoilés lors de congrès ou dans la littérature scientifique. »

Notre interlocutrice cite en exemple le sucre : « En règle générale, on veillait auparavant à le diminuer dans l'alimentation des diabétiques. Actuellement, la littérature montre que cela ne s'avère plus nécessaire. Désormais, la teneur en sucre de nos crèmes "dessert" a été adaptée. 

ucl

Au rayon des exigences, il y a les méthodes de production utilisées et leurs implications. Notre service travaille en "liaison froide" : les plats sont préparés en cuisine centrale sur le site de Godinne, refroidis puis acheminés vers les cuisines "relais" dont Dinant. Les repas y sont ensuite portionnés et distribués, via des chariots chauffants, aux patients dans leur chambre. 

Par ailleurs, le service Alimentation du CHU UCL Namur entend aussi s'inscrire dans une démarche de développement durable : tri des déchets, biométhanisation (Godinne), réduction du gaspillage ; de cantine durable : collaboration avec des producteurs locaux bio. 

Certifié Smiley

Comme le signale Karine Bourguet, le Service Alimentation du CHU UCL Namur a déjà décroché à deux reprises le label Smiley de l'AFSCA. « Il certifie que les services de restauration y sont dotés de procédures d'autocontrôle crédibles. Exemple : des documents de traçabilité de marchandises, de relevés de températures... sont mis en place.

Besoin de renforts

Les équipes de l’hôpital préparent quelque 2.000 repas par jour sur le site de Mont-Godinne et 700 à Dinant. Ceci nécessite une soixantaine de collaborateurs en cuisine et à la laverie à Godinne, épaulée par dix personnes pour la diététique. À Dinant, on compte 22 personnes en cuisine et 5 diététiciens. Le service fournit également des repas à deux crèches des environs.

Le service Alimentation du CHU UCL Namur est actuellement à la recherche d'agents polyvalents pour renforcer ses équipes. Comme le souligne Jennifer Villanoy, Agent polyvalent en cuisine sur le site de Godinne depuis trois ans, un emploi dans ce service présente pas mal d'avantages : « Nous avons la possibilité de travail seuls certains jours et en équipe d’autres jours, de changer de poste d’un jour à l’autre, etc. »

Parmi ces postes, il y a notamment la cuisine chaude ou froide et la préparation ou le vidage des plateaux. « Nous avons aussi la chance d'avoir des chefs très à l'écoute, dont la porte du bureau est toujours ouverte afin qu'on se sente bien sur notre lieu de travail », poursuit Jennifer Villanoy. « À titre personnel, j'apprécie par exemple d’avoir pu obtenir un horaire fixe, chaque jour de 7h00 à 15h20, ce qui me permet ensuite de me consacrer à ma vie de famille.»

ucl namur

Le CHU UCL Namur sera présent au Talentum Liège ce 17 novembre prochain. Inscription gratuite