La discrimination homme/femme en forte progression

Publié : mardi 18 septembre 2018 Par

+ 34%: c’est la progression constatée par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes quant au nombre total de signalements en 2017, relaye HR Square. Le milieu du travail est toujours le domaine où les discriminations sont les plus présentes, principalement à l’égard des femmes.

Discrimination

Le nombre de signalements adressés à l’Institut a particulièrement augmenté en 2017: plus de 34 % par rapport à 2016 et plus de 59 % par rapport à 2015. L’Institut relève une augmentation marquante des signalements relatifs au "harcèlement", au "harcèlement sexuel" et au "sexisme" par rapport à 2016.

Les signalements concernant le harcèlement ont augmenté de 57%. Il s’agit principalement de cas où des personnes sont harcelées sur leur lieu de travail en raison de leur sexe, de leur grossesse ou de leur identité transgenre. L’Institut a reçu près de six fois plus de signalements de harcèlement sexuel en 2017 et presque trois fois plus de signalements relatifs aux sexisme.

Le milieu du travail reste le domaine dans lequel les discriminations sont les plus fréquentes. En 2017, plus d’un signalement sur cinq introduits auprès de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes concernaient la grossesse et la maternité, soit le double par rapport à 2016. Il convient de souligner que près de la moitié de ces signalements ont été reçus au cours des trois derniers mois de l’année qui correspond à la période de la campagne "Maman reste à bord" lancée en octobre 2017 pour sensibiliser les femmes enceintes et les mamans sur leurs droits dans le milieu du travail.

Retour à la liste