La lettre de motivation d’un stagiaire qui a fait le buzz aux États-Unis

La plupart des lettres de motivation de jeunes diplômés briguant un stage à Wall Street sont très narcissiques et finalement à côté de la plaque.

Ces lettres amusent les cadres « wall-streetiens », qui se les  forwardent en ne manquant pas d’ajouter des commentaires peu reluisants au sujet des candidats raillés.

Une lettre franche

Une lettre a toutefois échappé à cette tradition burlesque : celle d’un candidat extrêmement honnête sur ses défauts et insuffisances. Les cadres de Wall Street l’ont élue meilleure lettre de motivation jamais reçue. Modestie, autodérision, inventivité, énergie, volonté, voilà les ingrédients qui épicent la lettre qui a valu au candidat un appel dans les deux heures pour une proposition de stage.

« Je ne vous ferai pas perdre votre temps en vous bassinant des conneries » 

Voici donc cette lettre culte :

« Je m’appelle  [   …    ] et je termine actuellement mes études de finance à [             …]. Je vous ai rencontré l’été dernier à Smith & Wollensky (New York), lors de mon périple sur la Côte Est avec mon oncle,  […          ]. Je voulais juste vous remercier d’avoir pris le temps de me parler ce soir-là.

Je vous écris pour me renseigner sur la possibilité de réaliser un stage d’été chez vous. Je suis conscient qu'il est inhabituel pour des étudiants d'universités moyennes comme [             …] de faire un stage au sein de [              …], mais j’espère néanmoins que vous pourrez faire une exception. L'activité d'une banque d'investissement me passionne et j’aimerais par-dessus tout apprendre à vos côtés. Cela ne me pose aucun problème de servir le café, cirer les pompes ou passer prendre du linge au pressing et je travaillerai dur pour rien. En toute franchise, je désire seulement être entouré de professionnels du secteur et apprendre autant que possible.

Je ne vous ferai pas perdre votre temps en gonflant mes mérites, en exagérant mes titres ou encore en vous bassinant des conneries racontant à quel point mes expériences passées et mes compétences correspondent parfaitement aux exigences d’un stage dans une banque d’investissement. En vérité, je n’ai pas de compétences incroyablement spéciale, je ne suis pas un génie excentrique, mais j'ai des résultats scolaires excellents et je travaillerai dur pour vous. J'ai réalisé un stage chez Merryl Lynch dans la section de gestion du patrimoine et j’ai suivi des cours d'investissement.

J'attends actuellement mes résultats d'admission pour un master en comptabilité, que j’entamerai cet automne si je suis accepté. Après mon master, je prévois également de m’inscrire à la faculté de droit dont nous avons parlé à New York. Veuillez pardonner le caractère brutal de ma lettre mais j'espère que vous considérerez sérieusement de me prendre sous votre aile cet été. Vous trouverez mon CV en pièce jointe. N'hésitez pas à me rappeler, m'envoyer un email. Merci de m’avoir accordé votre temps.

Sincèrement,

Monsieur X.     » 

« Très fort ! »

Voici quelques réactions :

« C’est sans doute la meilleure lettre de motivation que j’ai jamais reçue. Surtout si l’on considère le deuxième et le troisième paragraphe. » 

« C’est génial ! Stp, dis-moi que tu envisages au moins une interview par téléphone. » 

« Hilarant mais audacieux. » 

« Mon Dieu, ce truc a été forwardé 20 fois en 30min ou quoi ?? Le gars l’a envoyé à 13h14 aujourd’hui. On discute pour voir si on va l’appeler. »

« On l’a appelé. »

« Fort, voire très fort ! »

« Lisez la lettre de motivation ci-dessous. Sans blague, je pense qu’on devrait envisager d’engager ce gars. Je ne serais pas étonné si ce type recevait au moins un appel de chaque banque du quartier. »    

 

 

Source : Business Insider

Retour à la liste