La mesure "zéro cotisation", cela fonctionne

Date de publication: 15 oct. 2018
Catégorie:

%

Près de 75% des employeurs estiment que la mesure «zéro cotisation» a joué un rôle important, voire très important, dans leur décision d’engager, ressort-il des résultats d’une enquête réalisée par le mouvement patronal interprofessionnel Izeo. Au total, 80% des travailleurs engagés dans ce cadre ont en outre bénéficié d’un CDI et 61% d’entre eux ont été ou sont occupés à temps plein.

Cette mesure, pour rappel, permet aux employeurs d’être dispensés à vie de cotisations patronales de base pour le premier travailleur qu’ils engagent. Entré en vigueur le 1er janvier 2016, ce système a été adopté dans le cadre du tax shift et prendra fin le 31 décembre 2020.

>> Vous souhaitez recruter ?

Toujours selon l’enquête, près de 50% des employeurs qui n’ont pas franchi ce cap estiment que cette mesure pourrait bien les inciter à le faire d’ici 2020. Cependant, 26% des indépendants qui n’occupent pas de personnel n’étaient pas au courant de l’existence de ce cadre, pointent les résultats.

«Cette mesure a déjà permis de créer 31.167 emplois. L’enquête d’Izeo révèle que ces emplois créés sont à la fois stables (CDI) et de qualité (temps plein)», estime le ministre fédéral des Indépendants et des PME Denis Ducarme. «Elle me conforte également dans le fait que nous pouvons encourager encore plus d’indépendants à embaucher leur premier salarié en les informant davantage de l’existence et des modalités de cette mesure», poursuit-il, rappelant l’existence du site internet www.premierengagement.be qui vise à informer les indépendants et PME des modalités de la mesure.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi !