La relation entreprise-stagiaire, une formule gagnant-gagnant.

Date de publication: 31 janv. 2022

EFP

« Accueillir des stagiaires, les encadrer et les former fait partie de notre responsabilité d’entrepreneur »

Dan Azria est directeur de projet chez Sense Agency et co-fondateur de l’agence Sense Brussels. Il se définit comme un «Viking de l’entrepreneuriat. Lecteur vorace & apprenti écrivain. Pour l’amour des mots. »

Quelles sont les raisons qui motivent une entreprise à accueillir des stagiaires ?

D.A : La relation avec les stagiaires repose sur deux piliers. Le premier c’est la responsabilité de l’entrepreneur. J’ai toujours considéré que le fait d’accueillir des stagiaires, de les encadrer et de les former faisait partie de notre responsabilité d’entrepreneur. Il y a transmission du savoir, d’éducation et d’encadrement : nous avons une responsabilité sociale et sociétale. Aider des jeunes à intégrer le marché de l’emploi fait partie de nos responsabilités.

Le deuxième, c’est aussi l’intérêt que nous y trouvons. Il est évident que les stages en alternance tels que le propose l’efp constituent une formule très intéressante. Les stagiaires sont de trois à quatre jours par semaine en entreprise et un à deux jours par semaine en centre de formation. En quelques semaines, le stagiaire efp devient un collaborateur précieux avec des responsabilités au même niveau que ses collègues ou presque.

Pendant la durée du stage, ils font vraiment partie de l’équipe et apportent beaucoup à l’entreprise. Ils sont une ressource précieuse que l’on rémunère. Cet aspect-là est aussi intéressant pour nous. C’est une formule gagnant-gagnant, aussi bien pour les jeunes qui apprennent dans l’entreprise que pour les entrepreneurs.

Pourquoi  inciter d’autres entreprises à engager des stagiaires efp?

D.A : Tout d’abord, avant même de parler d’intérêt, je reviens sur cet aspect de responsabilité qui me paraît essentiel. Ensuite, j’encourage pleinement les entreprises à accueillir//engager ce type de stagiaire, car la formule est très intéressante. On est sur un contrat de stage relativement long. En deux ans, il est possible de faire beaucoup de choses, d’acquérir des compétences et de se professionnaliser.

Les stagiaires sont également présents dans l’entreprise une grande partie du temps. En plus, ce qu’ils apprennent au centre de formation, ils le transmettent aux entreprises. Donc ça aussi c’est important. Parce qu’il nous manque du temps, nous autres entrepreneurs ne sommes pas toujours au courant des dernières nouveautés. Quand un stagiaire vient alors nous partager ses connaissances apprises à l’efp, cela devient très intéressant. L’entrepreneur qui accueille donc le stagiaire a aussi intérêt à apprendre du stagiaire.

Une relation qui selon vous reste donc essentielle dans le milieu de l’entrepreneuriat ?

D.A : Oui. Ça fait partie de nos responsabilités et de leurs attentes. Nous accueillons actuellement une nouvelle stagiaire. Cette semaine a donc été consacrée à sa prise en main, son apprentissage, et à sa compréhension des différentes méthodes de travail et des relations avec les autres membres de l’équipe, etc. Dans le cadre d’un apprentissage sur projet, on les fait directement travailler sur de vrais projets client et on les accompagne à chaque étape en les guidant et en les conseillant.