La sosie de Kate Middleton gagne 800 euros par heure

Il y a beaucoup de façons de gagner de l’argent. Pour certains, le simple fait de ‘ressembler à quelqu’un d’autre’ est une occupation à plein temps, qui rapporte en plus par mal d’argent. Cette copy-Kate peut en témoigner.

La serveuse devient duchesse

L’anglaise Heidi Agan (à gauche sur la photo) est une mère célibataire de deux enfants qui a récemment abandonné son job de serveuse à plein temps dans un fast-food. A 32 ans, cette jeune femme va maintenant se consacrer pleinement à sa ‘carrière’ de doublure de Kate Middleton.

Selon Heidi, qui a deux ans de plus que Kate, même sa petite fille de 3 ans Abigail ne peut pas distinguer sa maman de la duchesse de Cambridge. Au restaurant où elle travaillait, son apparence était aussi au centre de l’attention. Beaucoup de clients étaient convaincus qu’ils avaient affaire à la vraie Kate Middleton…

Twister

L’agence d’Heidi (Susan Scott Lookalikes) facture ses actes de présence à 650 livres (800 euros). Et elle ne doit pas seulement faire des apparitions à des fêtes et des inaugurations... "La mission la plus folle que j’ai jamais reçue était une séance photo où je jouais à Twister avec les doublures du prince William et de la Reine Elisabeth" explique-t-elle. "Je pense que les gens veulent voir les membres de la famille royale dans des situations de la vie réelle, ce qu’ils n’auront jamais l’occasion de voir en vrai."

Heidi Agan est loin d’être la seule femme qui gagne sa vie en tant que sosie de la future Reine. L’agence Susan Scott Lookalikes à elle seule recense plus de vingt femmes qui ressemblent (plus ou moins) à Kate. Parmi elles Kate Bevan, une assistante en pharmacie de 22 ans qui a renoncé à son job pour devenir Kate Middleton à plein temps. "Le jour précédant le mariage princier, j’ai gagné 3.000 livres (3.800 euros), mais j’ai dû travailler jusqu’à minuit et me lever tôt pour aller à la télévision australienne" dit-elle.

Retour à la liste