La vraie base d’une entreprise, ce sont les ressources humaines

Publié : mardi 13 février 2018

Si Top Employers est un moyen de parfaire l'image de marque d'un employeur, il s'agit également d'un intéressant médium pour évaluer les pratiques en matière de ressources humaines d'une entreprise. Raf Heroes, HR advisor pour Randstad, explique comment cet atout est utilisé au sein de son organisation.

mec

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à prendre part à Top Employers?

Tout d'abord, il s'agit d'un audit efficace et objectif de nos pratiques RH. Nous avons beau penser que nous nous investissons beaucoup dans l’amélioration de ces pratiques, il est toujours appréciable d'apporter un autre regard pour s'améliorer. Ensuite, nous abordons 2018 de manière très ambitieuse puisque nous espérons effectuer 350 recrutements durant l’année. La certification nous aide à renforcer notre attractivité.

Quels sont les profils recherchés?

Nous recherchons principalement des consultants en intérim. Le diplôme n'est pas le critère principal dans nos recherches. Nous demandons que les candidats aient au moins un diplôme de bachelier. Mais par contre, les critères déterminants pour la sélection sont la personnalité, la motivation et la fibre commerciale.

Qu'est-ce qui vous a permis d'atteindre la certification de Top Employers?

L'institut a mis en avant trois points. Tout d'abord, notre programme d’« onboarding». Chaque nouveau collaborateur commence par une formation de trois jours au siège pour apprendre les bases de son emploi. Nous poursuivons cette formation la première année. Nous mettons un accent sur la formation et l’accompagnement puisque durant les trois premiers trimestres de 2017, nous avons organisé 5.460 jours de formation et proposé 928 jours de coaching.

Quels sont les deux autres critères retenus?

Le second point retenu se situe au niveau de nos « compensations et bénéfices », soit les avantages extra-légaux offerts. Ils sont particulièrement nombreux puisque l’on en compte 20 et ils concernent des avantages financiers (voiture de société, épargne-pension, chèques-repas,...) mais aussi d'autres types d'avantages, comme par exemple le fait que nous sommes ouverts aux collaborateurs demandant de travailler à 4/5 e . Ensuite, le troisième critère est lié à nos activités et notre politique en matière de bien-être. Cela inclut, par exemple, des actions au niveau du stress au travail, de la gestion du temps, ou de la santé. Pour illustrer ce dernier point, nous proposons, par exemple, un accompagnement visant à arrêter de fumer ou un soutien pour apprendre à manger plus sain. Nous proposons également un suivi psychologique pour soutenir nos employés qui vivent des moments difficiles, que ce soit au niveau de leur vie privée ou de leur vie professionnelle.

Pourquoi mettre en place ce type de service?

Nous considérons que les ressources humaines sont la vraie base d'une entreprise. Si ces dernières ne fonctionnent pas, vous avez beau proposer de magnifiques bureaux à vos employés ou disposer d’importantes ressources financières, rien ne marchera.

Les métiers RH sont bousculés en permanence par la technologie. Comment l'intégrer intelligemment dans vos stratégies?

De façon humaine. Malgré les avancées de l'intelligence artificielle, l'ordinateur n'a pas encore remplacé l'humain, c'est pourquoi notre stratégie consiste à utiliser le digital pour se donner plus de temps auprès de nos employés et de nos candidats.

Revenons sur l'importance d'entretenir son image de marque en tant qu'employeur. Pourquoi est-ce fondamental?

Il y a deux aspects qui importent. Tout d'abord, vu de l’extérieur, c’est une manière d’être plus attractif sur le marché de l'emploi. Ce qui va nous aider dans nos stratégie de recrutement. Le second concerne l’image de l’entreprise en interne et est le plus important. Il s’agit de confirmer et renforcer l'engagement chez nos employés. Car nous ne pouvons pas tout miser sur notre image extérieure. Les travailleurs récemment engagés se rendront rapidement compte que ce qui leur a été dit lors du processus de recrutement ne correspond pas à la réalité. C'est pourquoi nous considérons que la case départ, c'est le développement en interne.

 

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi ! 

Retour à la liste