Laveurs de véhicules ; un métier bien rémunéré ?

Rédigé par: Jennifer Mertens
Date de publication: 8 juil. 2019

Les amateurs de belles cylindrées pourraient se tourner facilement vers le métier de laveur de voitures pour profiter de leur passion au quotidien. Un métier accessible à tous puisqu’il ne demande pas vraiment de formation en amont. Mais, au final, est-ce un métier financièrement intéressant ?

laveur voiture

Il existe plusieurs variantes du métier de laveur de voitures, que ça soit lavage à la main, à domicile ou en car-wash automatisé. En fonction de la spécificité, un technicien de station de lavage ne gagnera pas forcément la même chose qu’un indépendant à son compte ou qu’un laveur de voiture de luxe.

Malheureusement, pour le métier de base de laveur de voitures, la richesse n’est pas forcément au rendez-vous. Depuis plusieurs années, le métier fait partie du top 10 des professions les moins rémunérées de Belgique.

Dans le cas des employés de stations de lavage – automatiques ou à la main –, ceux-ci peuvent espérer gagner un salaire moyen de 2.200 euros brut par mois. Dans le cas d’un laveur de voitures indépendant à domicile, il fixe lui-même ses tarifs ce qui pourrait lui permettre de gagner davantage - encore faut-il qu’il trouve des clients.

Mais il existe tout de même une spécialisation qui peut rapporter gros : les laveurs de voitures de luxe. Étant donné que les soins et traitements appliqués demandent une attention très particulière, les laveurs de voitures de luxe peuvent appliquer des forfaits plus importants et donc, espérer des rémunérations également plus importantes.

Chouchouter des Lamborghini ou des Ferrari laisse rêveur, mais les places sont malheureusement très limitées.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi dans l'automobile