Le burn-out désormais intégré à la classification des maladies de l’OMS

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 27 mai 2019

L’épuisement professionnel, mieux connu sous le nom de “burn-out”, vient de faire son entrée dans la classification internationale des maladies de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), relaye Belga. Cette classification sert de base pour établir les tendances et les statistiques sanitaires.

Burn out

Le burn-out y est ainsi décrit comme "un syndrome résultant d'un stress chronique au travail qui n'a pas été géré avec succès" et qui se caractérise par trois éléments: "un sentiment d'épuisement", "du cynisme ou des sentiments négativistes liés à son travail" et "une efficacité professionnelle réduite".

L’OMS insiste toutefois sur le fait que le burn-out « fait spécifiquement référence à des phénomènes relatifs au contexte professionnel et ne doit pas être utilisé pour décrire des expériences dans d’autres domaines de vie.

La nouvelle classification (CIP-11) (déjà publiée l'an dernier) a été officiellement adoptée au cours de cette 72e Assemblée mondiale et entrera en vigueur le 1er janvier 2022. 

>> A lire aussi: Burn-out: 10 signes qui ne trompent pas