Le congé paternité s'élèvera à 15 jours à partir de 2021

Date de publication: 23 nov. 2020

C'est désormais officiel : le congé paternité passera de 10 jours à 15 jours ouvrables pour les pères d'enfants nés après le premier janvier 2021. Ce congé passera même à 20 jours dès le premier janvier 2023.

congé paternité

Cette décision concerne tous les travailleurs que ce soit les salariés, les indépendants ou les fonctionnaires. Une mesure qui permettra aux co-parents d’être plus présents dans les premiers jours suivant la naissance de leur bébé.

Durant la conférence de presse qui a suivi le Conseil des ministres, le ministre de l’Économie et de l'Emploi, Pierre-Yves Dermagne a présenté cette nouvelle mesure :"En cette journée Internationale des droits de l’enfant, je suis heureux de vous présenter cette mesure importante. L’égalité entre les hommes et les femmes elle se manifeste aussi dans la participation à l’éducation des enfants. C’est une étape importante qui sera complétée durant la législature avec 5 jours supplémentaires en 2023. C’est une mesure symbolique et concrète pour l’égalité entre les hommes et les femmes".

Les indépendants sont aussi concernés

Actuellement, ce congé – qui est d'application depuis mai 2019 – donne droit à une allocation pour 10 jours d'interruption maximum, à hauteur de 83,26 euros par jour, soit 816,3 euros au total. Pour les indépendants qui ne peuvent pas abandonner totalement leur activité durant 10 jours (20 demi-jours), il est possible d'opter pour moins de jours de congés. S'ils ne perdent pas plus de 8 jours (ou 16 demi-jours), ces indépendants ont droit à une indemnité supplémentaire de 135 euros. Ce montant est en fait un remboursement pour l'achat de 15 titres-services : domicile, nettoyage, lessive, etc.

Deux mois plus tôt, c'était la France qui revoyait la durée du congé paternité en le faisant passer à 28 jours.

Source : L'Echo/rtbf.be

>> A lire aussi : Et si le congé paternité s'alignait à celui de maternité?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi