Le covid pousse les entreprises à réinventer leurs fêtes de Nouvel An

Rédigé par: Pauline Martial
Date de publication: 11 janv. 2021
Catégorie:

Le covid

C’est une tradition que le covid-19 n’aura pas réussi à tuer: les entreprises sont loin de faire l’impasse sur les fêtes marquant l’an neuf professionnel. Exit bien évidemment les grandes tablées, les verres offerts pour l’occasion à la cafeteria ou les réceptions en grande pompe… Crise sanitaire oblige, le champagne se sabrera cette année à domicile dans des versions totalement réinventées des réceptions de début d’année. À ce sujet les dirigeants ne manquent pas d’imagination. «A chaque début d’année nouvelle, nous avions pour habitude de convier nos 800 collaborateurs à une réception dans un lieu extérieur à l’entreprise. Cela prenait la forme d’une véritable soirée dansante, avec les traditionnels discours bien sûr, mais aussi avec la présence de DJs, des surprises comme un flashmob ou encore une projection photo. Nos talents viennent de toute la Belgique, ceux qui viennent de loin louent même parfois un bus afin de pouvoir rentrer en toute sécurité, c’est toujours un moment festif très apprécié», développe Peter Van Laer, CEO de l’organisation de conseil BDO.

Une soirée en live

Le coronavirus planant toujours au-dessus de nos têtes, il était impensable pour l’entreprise d’organiser un tel rassemblement, pas question cependant que cette tradition passe à la trappe pour autant. Chez BDO, on s’est donc trituré les méninges dans le but de repenser complètement ce rendez-vous attendu de tous. «Nous avons alors pensé à transposer l’événement en ligne. Le 15 janvier prochain, nous organisons une fête en Live Stream au cours duquel je délivrerai mes vœux pour 2021 sur les rythmes des sets d’un DJ dans un endroit atypique. Nos collaborateurs pourront interagir en direct, et pour qu’ils puissent profiter du moment depuis leur domicile avec leurs familles, des boîtes de fêtes comprenant chacune une bouteille de champagne ainsi que toutes sortes d’autres petits gadgets high-tech seront livrées à tout le monde pour le jour J. C’est un sacré défi technique, mais c’est important de faire quelque chose malgré tout», dévoile le CEO.

L’intention est même sans doute encore plus importante qu’elle ne l’était autrefois. Depuis le début de la pandémie, la culture d’entreprise est soumise à rude épreuve aux quatre coins du marché du travail. Fêter l’an neuf, même de manière revisitée ou virtuelle, représente donc une opportunité à saisir pour les employeurs. «La crise dure dans le temps, on sent que les relations entre collègues sont vraiment mises à mal. Nos collaborateurs souffrent du manque de liens et de contacts, on espère que ce genre d’initiative permettra de les rétablir un peu en attendant le retour en présentiel. Et puis, c’est aussi une manière de remercier notre personnel pour le travail accompli au cours de cette année si compliquée, de leur rappeler qu’on ne les oublie pas», estime Peter Van Laer.

Un franc succès pour les «party box»

L’idée de réinventer ces réceptions de début d’année séduit de nombreuses autres entreprises. Preuve en est: le succès croissant des «party box», distribuées par la société de services facilitaires ISS. «Lorsque le télétravail obligatoire a été décrété au premier confinement, de nombreuses entreprises nous ont demandé de livrer à leurs collaborateurs des boîtes contenant des petites collations à l’occasion de réunions Zoom ou Teams, histoire de garder le contact. Le concept a pris de l’ampleur au fur et à mesure puisque les entreprises ont compris que le retour à la normale ne serait pas pour tout de suite. Certaines ont ainsi utilisé la formule pour faire plaisir à la Saint-Nicolas et puis maintenant pour fêter la nouvelle année. En novembre, le nombre de livraisons atteignait 5.000 à 6.000 boîtes, il était déjà de 15.000 en décembre. Et cela continue de progresser en janvier, à titre d’exemple, 1.000 boxes vont partir demain à destination du personnel d’un hôpital», explique Dirk Van Steen, Head of commercial excellence chez ISS. Le contenu de ces boîtes varie, lui, en fonction des envies et de l’imagination des entreprises. Du champagne, en passant par des films à télécharger ou encore des jeux de société à découvrir en famille, il y en a pour tous les goûts afin de débuter l’année sur une note plus positive que celle sur laquelle nous avons fait nos adieux à 2020.