Le CV de la reine Fabiola

La reine Fabiola a créé une fondation privée, "Fons Pereos", afin de facilliter discrètement ses problèmes de succession. Que sait-on d’autre sur la veuve du roi Baudouin, disparu en 1993?

Informations générales

  • Nom: Doña Fabiola, Fernanda, Maria de las Victorias, Antonia, Adelaïda de Mora y Aragon
  • Date et lieu de naissance: 11 juin 1928 à Madrid (Espagne)

  • Résidence: Château de Stuyvenberg

  • Cinquième reine des Belges

  • Intérêts: engagée au niveau social et culturel

Etudes

Infirmière

Langues

Espagnol, néerlandais, français, anglais, allemand et italien

Carrière

  • Après sa formation d’infirmière, Fabiola a exercé quelque temps ce métier dans un hôpital à Madrid.  

  • 1955: Elle écrit un livre pour enfants: "Los doce Cuentos maravillosos". Il sera traduit et publié en français en 1961 sous le titre "Les 12 contes merveilleux de la reine Fabiola”.

  • 15 décembre 1960: Fabiola épouse le Roi Baudouin et émigre en Belgique. Leur première rencontre a eu lieu à Lourdes.

  • 1965 : Après le décès de la reine Elisabeth, Fabiola prend sous sa Haute protection le concours musical Reine Elisabeth. Elle devient également Présidente d’honneur de l’événement, qu’elle suit chaque année de près.

  • 1992: Fabiola préside le Sommet sur le Progrès économique des Femmes rurales au Palais des Nations à Genève. C’est une initiative du Comité Directeur International pour la Promotion Economique de la Femme Rurale (CDI). Fabiola entreprend de nombreux voyages pour représenter ce comité à travers le monde entier.

  • 31 juillet 1993: Le Roi Baudouin décède d’un arrêt cardiaque dans leur résidence de vacances en Espagne, à Motril.

  • 1993: Elle prend la présidence de la Fondation Roi Baudouin. La Fondation s’attèle à améliorer les conditions de vie de la population.

  • 10 octobre 2004: La Fondation Reine Fabiola pour la santé mentale, créée dans le giron de la Fondation Roi en 1967, devient le Fonds Reine Fabiola pour la santé mentale.   

  • 2009: En mai, la rédaction du quotidien La Dernière Heure reçoit une menace de mort pour la reine Fabiola. Il y est dit que la reine sera tuée le jour de la fête nationale par une arbalète. Des mesures spéciales ont été mises en place, mais les menaces n’ont pas été mises à exécution. Enjouée, la reine se présente aux célébrations avec... une pomme.

Photo: Lieven Van Assche via Imagedesk

Retour à la liste