Le CV de Marc Filipson, patron de Filigranes

5 moments clés de sa carrière

" Avoir été capable de gagner ma vie à  15 ans "

" La découverte du plaisir d'enseigner lorsque j'étais instituteur, puis celui d'éduquer à  la lecture depuis que je suis libraire "

" L'opportunité de reprendre la librairie La Providence en 1983 "

" Mon expropriation, 5 ans plus tard, qui m'a obligé à  trouver un autre lieu où installer mon commerce "

" Le 11 novembre il y a 22 ans, lors de l'ouverture de Filigranes. Un magasin ouvert tous les jours, c'était totalement neuf dans ce quartier désert à  la fermeture des bureaux. Ce fut un vrai buzz. Les gens qui sortaient du magasin invitaient ceux du dehors à  rentrer "

A 50 ans, Marc Filipson est le patron de Filigranes, la plus grande librairie de Belgique. Parcours d'un libraire passionné devenu homme d'affaires.

Informations générales

Date et lieu de naissance : le 2 mai 1959 à  Bruxelles
Etat civil : divorcé, 3 enfants
Permis de conduire B

Connaissances des langues 

De langue maternelle française, Marc Filipson maîtrise également le néerlandais et l'anglais, et possède quelques notions d'allemand. Né dans une famille juive, il connait aussi quelques bases d'hébreu.

Etudes

1977-1979 : Sorti de l'école secondaire, Marc  Filipson entame des études d'ingénieur commercial à  l'ICHEC (" pour faire comme papa ").

1979-1982 : Après deux candidatures ratées, il décide de changer d'orientation et entame des études à  l'Ecole normale Emile André, où il décroche son diplôme d'instituteur.

Parcours professionnel

1972-1974 : Marc Filipson se lance très tôt dans la vie active, quand, à  treize ans, il récupère le job d'étudiant d'un de ses frères aînés dans une petite librairie à  Laeken.

1974-1977 : Deux ans plus tard, il est débauché par un client de la librairie et se retrouve à  couper des rouleaux de tissus pour les marchés, un job qui permet à  l'adolescent de gagner de coquettes sommes d'argent.

Pendant cette période, il est également moniteur de colonies de vacances pour le Centre communautaire laïc juif, un job qui lui a donné l'envie de se lancer dans l'enseignement.

1977-1982 : Au cours ses études supérieures, il reprend un job d'étudiant dans une petite librairie, La Providence, qui lui fait redécouvrir son amour pour les livres.

1982-1983 : Son diplôme d'instituteur en poche, il enseigne pendant quelques mois. Mais insatisfait par son salaire, il quitte l'enseignement lorsqu'une belle opportunité se présente.

1983-1988 : Il rachète la librairie La Providence que le propriétaire, victime d'une attaque cérébrale, doit remettre. Pendant 5 ans, c'est dans cette boutique de livres minuscule d'à  peine 25m² qu'il laisse libre cours à  sa passion pour les livres et peaufine ses techniques commerciales, avec notamment le lancement de la formule, inhabituelle à  l'époque, " satisfait ou remboursé ".

1988-1992 : Exproprié, il est contraint de quitter son magasin et rachète alors un espace de 180m² sur l'avenue des Arts. Sa librairie, baptisée " Filigranes ", se développe lentement mais sûrement, un réel défi pour un commerce ouvert 7 jours sur 7 dans un quartier de bureaux désert le week-end.

1992 - 2000 : Un incendie ravage son commerce, mais Marc Filipson ne se décourage pas : quelques mois plus tard, il fait renaître sa librairie de ses cendres, et en profite pour la moderniser. La gestion informatisée des stocks, mise en place à  ce moment-là , sera l'une des clés du succès.

2000- 2010 : Sa formule connaît un tel succès qu'il décide de s'agrandir en rachetant, en novembre 2000, l'espace voisin, d'une surface de 950m². Désormais à  la tête d'une librairie de 1.700m², il fait de Filigranes " the place to be ", où l'on peut lire tranquillement en buvant un café, flâner entre les rayons de livres ou écouter les auteurs lors de conférences ou séances de dédicaces.

Au cours de ces 10 ans, le chiffre d'affaires de la librairie est passé de 250.000 à  1.000.000 euros par mois. Désireux de poursuivre son expansion, peut-être un jour à  l'international, il inaugure le 27 avril dernier le " Petit Filigranes " à  Uccle. Le premier bébé d'une longue série?

Hobbies

Pendant ses temps libres, Marc Filipson s'adonne à  la lecture, évidemment, mais également au ski et à  la moto. Il aime également la comédie et chanter en karaoké.

Il aime voyager et partir à  la découverte du monde, peu importe la destination et le confort sur place: il peut passer des marches du festival de Cannes à  une maison d'hôtes dans le Luberon.

Texte: Elodie Fontaine

Lire aussi:

Le CV d'Alexander De Croo

Le CV de la princesse Mathilde

Le Cv de Georges Leekens

Retour à la liste