Le CV de Paul Magnette

A 41 ans, il incarne l'avenir du Parti socialiste. Celui qui est sans doute l'homme politique le plus séduisant du pays devient président "faisant fonction". Elu bourgmestre de Charleroi en octobre dernier, Paul Magnette devait en effet quitter le gouvernement fédéral. Retour sur sa carrière.

Informations générales

Né le 28 juin 1971, à Charleroi
Etat civil : divorcé, trois enfants
Hobbies: littérature, cinéma, cuisine
Langues: français, néerlandais, anglais et italien

Parcours universitaire

1989-94: Licencié en sciences politiques et relations internationales de l'ULB

1994-95: Spécialisation en Histoire des idées politiques à l'Université de Cambridge

1995-99: Doctorat en sciences politiques (sur la citoyenneté européenne) au FNRS

Expérience professionnelle

Paul Magnette devient ensuite chargé de recherche au FNRS (1999-2001) puis professeur de sciences politiques et directeur de l'Institut d'études européennes à l'ULB (2001-2007).

A la même époque, il crée avec Pascal Delwit et Jean-Michel De Waele, le Centre d'Etude de la vie politique (CEVIPOL) de l'ULB.

Parallèlement, tout au long de ses études, il milite au sein des jeunes socialistes de Charleroi, soutenant la rénovation du parti et les convergences de gauche.

Invité dans de nombreuses universités en Europe et en Amérique du Nord, ou encore à analyser l'actualité politique dans les médias belges et français,  Paul Magnette publie une trentaine de livres.

Expérience politique

Au printemps 2007, à la demande du Président du PS, Elio Di Rupo, il accepte  le 11 juin 2007 de prendre la tutelle du PS carolo pour sortir Charleroi de la crise politique.

Juillet 2007: il devient Ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des chances au sein du Gouvernement wallon (tout en restant actif au sein du PS carolo).

Décembre 2007: Paul Magnette est nommé Ministre fédéral du Climat et de l’Energie en charge de l’environnement, du développement durable et de la Protection des consommateurs.

Décembre 2011: Il intègre le gouvernement papillon en tant que Ministre des Entreprises publiques, de la Politique scientifique, de la Coopération au développement, chargé des Grandes villes. A ce titre, il s'attaque enter autre aux salaires des grands patrons des entreprises publiques.

Octobre 2012: il est élu bourgmestre de Charleroi. Cela signifie qu'il va devoir quitter le gouvernement fédéral...

Janvier 2013: Paul Magnette accède à la présidence du parti socialiste.

Retour à la liste