Le CV d'Eric Zemmour

Laurent Ruquier vient d'annoncer qu'Eric Zemmour ne serait plus de la partie à  la prochaine rentrée d'"On n'est pas couché". Souvent controversé, l'écrivain et chroniqueur provocateur avait été condamné cette année par le tribunal correctionnel de Paris à  2.000€ d'amende avec sursis pour provocation à  la haine raciale, suite à  ses propos sur la délinquance des 'Noirs et des Arabes'.

Informations générales

Nom : Eric Zemmour
Date et lieu de naissance: 31 août 1958 à  Montreuil-sous-Bois
Etat civil : Marié, père de 3 enfants
Site web: http://ericzemmour.blogspot.com/

Etudes

Eric Zemmour est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris. Il a tenté à  deux reprises de passer le concours d'entrée de l'Ecole nationale d'administration, sans succès.

Parcours professionnel

Eric Zemmour, le journaliste

  • 1986 : Eric Zemmour débute son parcours par un poste de journaliste au service politique du Quotidien de Paris.

  • 1995 : Après la disparition du journal le Quotidien de Paris, il devient éditorialiste à  Info-Matin.

  • 1996 : Un an plus tard, il reprend la casquette de journaliste politique au Figaro.

  • 1997 : Sans abandonner son poste au Figaro, il devient également pigiste pour Marianne, puis pour Valeurs actuelles, en 1999.

  • 1999 : Cette année-là , il devient aussi chroniqueur politique au Spectacle du Monde.

  • 2006 : Grâce à  son statut de journaliste politique, il devient membre du jury au concours d'entrée de l'ENA, auquel il avait pourtant lui-même échoué.

Eric Zemmour, l'écrivain

  • 1995 : Il rédige une biographie d'Edouard Balladur : Balladur, immobile à  grands pas.

  • 1998 : Il sort trois nouveaux ouvrages : Le livre noir de la droite, Le coup d'Etat des juges et Une certaine idée de la France.

  • 1999 : Son premier roman paraît, intitulé Le Dandy rouge.

  • 2000 : Il publie Les rats de garde, en collaboration avec Patric Poivre d'Arvor.

  • 2002 : Il publie une biographie de Jacques Chirac, L'homme qui ne s'aimait pas.

  • 2004 : Nouveau roman, L'Autre.

  • 2006 : Déjà  auteur de plusieurs essais politiques, il publie cette année-là  Le premier sexe, un essai provocateur sur la 'féminisation de la société', qui lui vaudra un véritable triomphe.

  • 2008 : Il publie Petit Frère, un roman dans lequel il dénonce " l'angélisme antiraciste ".

  • 2010 : Il revisite l'histoire de France dans son nouveau livre, Mélancolie française, pour lequel il remporte le Prix du livre incorrect.

Eric Zemmour, le chroniqueur télé

  • 2003 : Il fait ses premiers pas sur le petit écran en animant l'émission hebdomadaire Ca se dispute sur la chaîne I-Télé. L'émission recevra l'Ithème 2005, le prix de la meilleure émission avec les meilleurs animateurs des chaînes câblées.

  • Il participe aussi à  l'émission Vendredi pétantes sur Canal +

  • 2006 : Il devient critique dans l'émission On n'est pas couché, présentée par Laurent Ruquier sur France2. Il y a pour comparse Eric Naulleau.

  • Parallèllement, il est éditorialiste pour l'émission Hebdo, diffusée sur la chaîne Tempo et participe aussi à  l'émission Le grand débat sur la chaîne Histoire.

  • 2010 : Il est présent chaque matin sur la station radio RTL, avec une analyse de l'actualité dans sa chronique Z comme Zemmour.

Polémiques & controverses

Eric Zemmour ne rate pas une occasion de faire polémique. Ses propos souvent très tranchés font rarement l'unanimité et lui ont créé quelques ennemis. Ainsi, en 2009, un rappeur français dit dans l'une de ses chansons, A force de le dire, " ...à  la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit qu'c'est nous, j'mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour ". Eric Zemmour portera plainte pour 'menaces de crimes et injure publique'. L'album sera finalement commercialisé avec le nom de Zemmour brouillé.

Auteur de propos souvent qualifiés de virulents au sujet de l'immigration et du racisme, Zemmour a provoqué une nouvelle polémique lors de son passage à  l'émission Salut les Terriens de Thierry Ardisson en mars 2010. Il y a alors affirmé que les Français issus de l'immigration sont plus souvent soumis à  des contrôles de police parce que " la plupart des trafiquants sont noirs et arabes ". Poursuivi en justice par plusieurs associations antiracistes, Eric Zemmour a été reconnu coupable de provocation à  la haine raciale par le tribunal correctionnel de Paris, qui a jugé qu'il avait " dépassé les limites autorisées de la liberté d'expression ". Le polémiste a ainsi été condamné à  2.000 euros d'amende avec sursis ainsi qu'à  des dommages et intérêts de 1.000 euros et 2.000 euros de frais de justice pour chacune des trois associations demandeuses.

Le fameux dérapage

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"42187"}]]

Clash avec l'humoriste Ramzy

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"42188"}]]

Retour à la liste