Le digital au service des courtiers et au cœur du parcours client

Rédigé par: Laurence Briquet
Date de publication: 11 avr. 2023
Catégorie:

La digitalisation est en route et elle touche immanquablement le secteur des assurances, notamment pour faciliter le travail des courtiers mais aussi le parcours client…

Le digital au service des courtiers

Chez Allianz, leader mondial de l'assurance et des services financiers, on a choisi, depuis longtemps, de miser sur les outils digitaux qui rendent l’accès aux produits plus facile, tant du côté du client que du courtier. La compagnie collabore avec un bon millier de courtiers à travers le pays.

«  La philosophie d’Allianz en matière d’outils digitaux est vraiment de faciliter la vie et le travail des courtiers, tant dans leur relation avec Allianz qu’avec leur client final », explique Birgit Hannes, Directrice commerciale – Head of Sales & Distribution Belgium. « Ces outils sont là pour, d’une part, rendre le travail du courtier plus efficace, mais aussi pour donner des informations au client qui ira ensuite vers son courtier, et ce dans tous les étapes du parcours client», poursuit Martijn Hassink, Head of underwriting & policy management Non-Life and life retail Belgium.

Si on considère le parcours client sur une ligne du temps allant de la prévente d’un contrat à son éventuelle fin, on verra que le digital est présent dès le premier contact via le web. « Le client qui arrive sur notre site a souvent des questions relatives aux assurances et peut y trouver des réponses avant d’aller vers un courtier pour approfondir les réponses. Pour un individu, il peut s’agir des recherches sur nos tarifs par exemple ; un indépendant ou PME peut trouver de l’information sur ses besoins en assurances via le Risk and Insurance Scan qui, via un court questionnaire, le renseigne sur où il en est en matière d’assurances dites obligatoires, recommandées et rassurantes », poursuit Martijn Hassink. « Un portefeuille de placements peut également être analysé ensemble avec le courtier pour, notamment, vérifier qu’il est adapté au profil risk du client », ajoute Paul Bonroy, Head of Technical Life Individual Belgium & Netherlands.

Brigit Hannes et Martijn Hassink - Allianz

Birgit Hannes, Directrice commerciale – Head of Sales & Distribution Belgium et Martijn Hassink, Head of underwriting & policy management Non-Life and life retail Belgium.

Vision globale

Pour Allianz, il est évidemment indispensable d’assurer ce premier contact avec le client et le courtier à travers une approche digitale. « Ces outils donnent une vision objective de ce qui existe sur le marché et aident le courtier à  conseiller le client au mieux. De plus en plus de clients cherchent une première information sur le web et il est donc important que nous y soyons présents », complète Birgit Hannes.

Une fois passée l’étape de la prévente, le client et le courtier se retrouveront pour la conclusion du contrat, une étape qui, elle aussi, s’est digitalisée, notamment avec des outils de gestions tant en assurance vie que non-vie (où les contrats des clients peuvent être créés et modifiés, le cas échéant). Pour ce qui est du suivi des dossiers, Portima fait la liaison entre les outils de gestion des courtiers et ceux d’Allianz. Via My Allianz Broker, le portail dédié aux courtiers, celui-ci est en mesure d’avoir une vision globale de ses clients et de leurs contrats.

Enfin, les sinistres ont aussi droit à leurs outils en ligne tant pour les courtiers que pour les victimes (notamment pour les déclarations), tout comme les paiements et fins de contrats. « On pense, par exemple, aux pensions complémentaires pour lesquelles les employés peuvent, à tout moment, voir où ils en sont », note Birgit Hannes. Et ça ne va pas s’arrêter en si bon chemin. « Tant les courtiers que les clients sont demandeurs de solutions efficaces qui rendent la vie plus facile », conclut Paul Bonroy.

Paul Bonroy

Paul Bonroy, Head of Technical Life Individual Belgium & Netherlands.