Le mercredi après-midi libre pour augmenter notre productivité

Et si nous disposions de notre mercredi après-midi libre pour recharger les batteries? C’est l’idée d’un certain nombre d’entreprises du Royaume-Uni prêtes à tenter l'expérience. Elles estiment en effet cette option plus envisageable que celle de passer à une semaine de travail de quatre jours.

Près de la moitié (48 %) des répondants pensent qu’il serait dans l’intérêt de leurs travailleurs que le week-end commence dès le vendredi. Toutefois, la moitié de l’échantillon estime qu’une semaine de travail de quatre jours serait plutôt difficile à mettre en place et à organiser, selon un sondage réalisé par le consultant Kin & Co auprès de 200 professionnels des ressources humaines. 

Dans le même temps, les trois quarts des sondés disent observer une baisse d’énergie, et donc une diminution de la productivité, de leurs employés en milieu de semaine. Ainsi, laisser le mercredi après-midi libre permettrait de recharger les batteries et donc, d’augmenter leur productivité, selon 80% des répondants. 70% déclarent même envisager de tester cette formule prochainement, là où à peine plus de la moitié (52%) sont prêts à mettre en place un projet pilote avec quatre jours de travail.

Testé, c’est approuvé !

Les résultats sont sans appel: ces deux dernières années, les employés de Kin & Co ont été libérés le mercredi après-midi, ce qui a entraîné une croissance annuelle de 50%. Les trois quarts des employés se sentent plus productifs dès lors qu’ils n'ont pas à travailler le mercredi après-midi. 

Retour à la liste