Le salaire minimum national

 

En 1975, Le CNT fixait pour la première fois un revenu national minimum moyen (RNMM). Cet accord a été confirmé par la CCT n° 43.

Il existe aujourd'hui 3 salaires minimums. Un employeur ne peut donc pas rémunérer en dessous de ce RNMM (montants à  partir du 1er mai 2008):

- à  21 ans: 1.335,78 euros brut
- à  21,5 ans (et minimum 6 mois d'ancienneté): 1.371,88 euros brut
- à  22 ans (minimum 12 mois d'ancienneté): 1.387,92 euros brut

La CCT n°43 ne s'applique pas:

- Aux parents travaillant dans une entreprise familiale.
- Aux travailleurs qui sont engagés pour une période qui n'excède pas 1 mois calendrier.

Attention!


Les travailleurs à  temps partiel ont droit à  un salaire minimum se rapportant à  leur prestation partielle (% d'un emploi à  plein temps). 

Les jeunes en dessous de 21 ans tombent également sous la CCT nationale n°50, une CCT qui complète les CCT sectorielles qui ne prévoient pas de salaire minimum pour les jeunes. 

Les jeunes en dessous de 21 ans doivent recevoir un certain pourcentage du RNMM d'un jeune de 21 ans :

- 20 ans: 94% du RNMM (1.255,63 euros brut/mois)
- 19 ans: 88% du RNMM (1.175,49 euros brut/mois)
- 18 ans: 82 % du RNMM (1.095,34 euros brut/mois)
- 17 ans: 76 % du RNMM (1.015,19 euros brut/mois)
- 16 ans et moins: 70 % du RNMM (935,05 euros brut/mois)

Remarques

Le RNMM est soumis à  l'index au même titre que tous les salaires publics et les cotisations sociales (montants à  partir du 1er mai 2008).

Ne confondez pas le RNMM et le SMIG. Ce dernier n'est pas un revenu, mais une allocation distribuée par le CPAS aux personnes qui ne disposent que de peu ou d'aucun revenu.

Retour à la liste