Le secteur des voitures autonomes engage: voici les profils recherchés

Si l’automatisation met en péril de nombreux emplois, elle en crée d’autres. C’est entre autres le cas du secteur des voitures autonomes, expliquait jeudi matin Bruno Wattenbergh dans sa chronique Bel RTL Eco. Mais quels sont ces métiers?

> Voir aussi : Ces métiers que  les « smart cities » réinventent 

Le secteur des voitures autonomes recherche:

- Des spécialistes en robotique mobile car les voitures autonomes sont des robots, mais des robots en mouvement qui nécessitent une constante réévaluation de leur environnement. Voir aussi : Top 10 des métiers qui seront remplacés par un robot

- Des experts en génie électrique car les voitures d’aujourd’hui contiennent beaucoup d’électronique et consomment beaucoup d’électricité. Il est donc nécessaire de trouver des experts capables de l’économiser et de l’allouer de la meilleure manière qu’il soit.

- Des “data doctors” car les voitures autonomes collectent, traitent, croisent et utilisent des quantités incroyables de données qui proviennent de caméras, de radars embarqués, de GPS et d’autres véhicules. Toutes ces données devraient être fusionnées dans des logiciels. Pour ce faire, le secteur recherche des ingénieurs capables de vérifier en permanence la qualité des données collectées.

- Des statisticiens et des mathématiciens car des milliers de scénarios de la route doivent être simulés pour ne rien laisser au hasard.

- Des sociologues car les voitures autonomes représentent un changement majeur dans le comportement des citoyens: ne plus être propriétaire d’un véhicule ou accepter d’être véhiculé dans une automobile sans chauffeur ne sont pas des choses faciles à concevoir.

Un bémol toutefois: malgré le fait que le secteur recherche de nouveaux profils, il n’existe à ce jour aucune formation correspondant à ce type de fonctions.

De plus, l’attrait des jeunes pour les carrières scientifiques va en décroissant, ce qui ne facilite pas les choses. Cela représente donc un enjeu immense pour les hautes écoles, universités et organismes régionaux de formation professionnelle.

> Un nouveau challenge vous tente? Retrouvez toutes nos offres d'emploi en 2017

Par

Publié :

Retour à la liste