Le service RH, le plus indiscret du bureau

Ragots, commérages, rumeurs et bruits de couloir : dans l’entreprise, les nouvelles vont vite… même si elles sont confidentielles. Quels sont les fonctions les plus enclines au commérage ?

D’après une récente enquête, pas moins de 35% des employés de bureau européens échangent régulièrement des informations confidentielles sur l’entreprise et 25% échangent eux des secrets concernant d’autres collègues.

cette enquête a été commandée par Iron Mountain, spécialiste des services de conservation et de gestion de l’information.

Quels services ragotent le plus au bureau ?

Les fonctions les plus indiscrètes sont les RH et le marketing, tant à propos de l’entreprise que des collègues. En revanche, les commerciaux se prêtent rarement aux commérages. Les secrétaires quant à eux sont fidèles à leur réputation de pipelette en ce qui concerne les informations personnelles, mais pas pour les informations de l’entreprise.

Quelle fonction partage volontiers des infos confidentielles concernant l’entreprise ?

Quelle fonction partage volontiers des infos confidentielles concernant des collègues ?

Marketing

48 %

RH

38 %

RH

43 %

Marketing

33 %

Direction

43 %

Secrétariat

29 %

Juridique

42 %

Finance

29 %

IT

39 %

Direction

28 %

Finance

37 %

IT

27 %

Secrétariat

35 %

Sales

25%

Sales

32 %

Juridique

21 %

Quels services pense-t-on les plus commères ? Vers qui se tourne-t-on pour obtenir des infos indiscrètes ?

Quand il s’agit d’aller glaner des informations, il semblerait donc que les travailleurs aient tendance à frapper à la mauvaise porte…

Vers qui les employés se tournent-ils pour obtenir des infos confidentielles concernant l’entreprise ?

Vers qui les employés se tournent-ils pour obtenir des infos confidentielles concernant des collègues ?

Direction

41 %

RH

27 %

RH

15 %

Direction

22 %

Secrétariat

15 %

Secrétariat

20 %

Juridique

6,5 %

Juridique

3,9 %

Finance

4,2 %

IT

2,8 %

IT

2,8 %

Finance

1,9 %

Marketing

2,5 %

Marketing

1,7 %

Sales

0 %

Sales

0 %

"L’étude souligne une corrélation inquiétante entre les employés ayant le plus grand accès aux informations confidentielles et la propension à échanger des informations avec des collègues", pointe Marc Delhaie, P-DG d’Iron Mountain France. "Il serait illusoire de vouloir empêcher les commérages et la curiosité naturelle des salariés pour leurs collègues, mais les entreprises seraient bien avisées d’informer leurs employés sur les types d’information qui peuvent et ne peuvent pas être partagés et de faire appliquer des règles claires en ce sens. En effet, les discussions informelles autour de la machine à café risquent fort d’être répétées à l’extérieur dès que les employés quitteront le bureau."

Source : Etude réalisée par Opinion Matters pour le compte d’Iron Mountain, sur un panel de 5021 employés de France, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni.

Retour à la liste