Le taux d’emploi des travailleurs “âgés” continue d’augmenter

Publié : lundi 4 décembre 2017 Par

Alors qu’il s’élevait à 34,4% il y a 10 ans (après le Pacte des générations), le taux d’emploi des travailleurs âgés atteint maintenant 46,5% en moyenne sur la première moitié de 2017, explique la FEB (Fédération des entreprises de Belgique). Notre pays enregistre ainsi une hausse de 12,1 points de pourcentage depuis 2007.

Cette amélioration s'explique, entre autres, par un taux de départ très faible. D’autres pays ont également enregistré de belles évolutions, comme l'Allemagne, l'Italie, l'Autriche et les Pays-Bas. « Cette amélioration de l’emploi des plus âgés constitue une évolution importante pour notre pays", indique-t-on à la FEB. "Cependant nous continuons à nous situer tout en bas du classement au niveau européen, juste devant la Grèce et le Luxembourg. »

Si l’évolution de l’emploi des travailleurs âgés est positive, il reste néanmoins encore du chemin à parcourir. En effet, la fédération patronale s’est fixée comme objectif pour 2020 d’atteindre un taux d’emploi à 50%. Les réformes déjà prise portent leurs fruits, sont primordiales et doivent être poursuivies. “L’activation et l’accompagnement sont également importants. Les freins à l’emploi des travailleurs âgés qui existent – notamment les barèmes liés à l’âge – doivent absolument être éliminés. Les travailleurs et employeurs n’en ont pas toujours conscience, mais il faut agir rapidement. Il faut encourager les employeurs à miser pleinement sur l'allongement des carrières et sur le maintien de travailleurs employables, flexibles et motivés ».

Retour à la liste