Le travail freelance est de plus en plus envisagé par les Européens

Le travail indépendant ou en freelance sont des options de carrière de plus en plus populaires à travers l’Europe. Plus de deux tiers (68%) des salariés européens envisageraient de travailler à leur compte et/ou en freelance et plus d’un quart (26%) affirment prévoir activement un changement dans ce sens.

C’est ce qu’il ressort d’une étude réalisée par le bureau de consultance ADP auprès de 10.000 salariés européens. Le but? Révéler leur état d’esprit quant à l’avenir du travail, à la compétitivité internationale et à la gestion du talent.

> Voir aussi : Travail à domicile : comment rester concentré ?

En effet, les nouvelles technologies et les pratiques de travail devenues plus flexibles donneraient aux gens la liberté de choisir un mode de vie différent. Les salariés néerlandais et espagnols sont les plus susceptibles d’envisager un travail indépendant puisqu’un tiers y réfléchissent activement (34% et 33%). En revanche, les Allemands et les Français sont les moins tentés, environ la moitié (49% et 43%) d’entre eux affirment que ça ne les intéresse pas.

> Voir aussi : 5 astuces pour passer de freelance à CDI

Le travail freelance est un mode de vie surtout populaire auprès de la génération Y: 37% des 16 à 24 ans et 36% des 25 à 34 ans envisagent activement de faire la transition. Par ailleurs, les hommes sont plus attirés par cette option que les femmes, 29% contre 22%, en dépit de la flexibilité que ceci pourrait offrir aux deux genres.

Pour quels avantages ? Hormis le salaire, la capacité à travailler où et quand l’on veut ainsi que le bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle sont les avantages les plus mis en avant.

> Consultez aussi les nombreuses offres d'emploi

Par

Publié :

Retour à la liste