Le travail intérimaire bientôt possible dans les services fédéraux et entreprises publiques

Publié : mardi 6 mars 2018 Par

Des travailleurs intérimaires pourront bientôt être engagés par le gouvernement fédéral. En effet, le Conseil des ministres a approuvé l’Arrêté Royal qui rend possible l’engagement de travailleurs intérimaires dans l’administration.

Jusqu’à ce jour, l’intérim était pour ainsi dire interdit dans la fonction publique en Belgique, et cela reste le cas au sein des gouvernements wallon et bruxellois. La Flandre, quant à elle, avait déjà approuvé il y a peu le projet de décret autorisant le gouvernement flamand, mais aussi les administrations locales du nord du pays, à avoir recours à des intérimaires.

Travail intérimaire

Cette mesure répond à la demande du secteur de l’intérim d’un encadrement légal pour le service public, et représente de nombreux avantages pour les administrations du gouvernement fédéral:

  • Une solution rapide en cas de maladie
  • Un moyen pratique pour assurer des tâches exceptionnelles demandant une expertise spécifique
  • Pas de charge de travail supplémentaire en cas d’absence d’un collègue
  • Une continuité du service

Lorsqu’un fonctionnaire se voit assigner une tâche pour laquelle il dispose de peu, voie d’aucune expertise, un intérimaire spécialisé peut ainsi faire économiser du temps et de l’argent à toutes les parties impliquées.

L'emploi intérimaire correspond cependant à une solution temporaire. La durée est fixée pour une période de maximum 12 mois. Il n'est donc pas possible d'avoir recours au travail intérimaire dans la perspective d'un emploi fixe. Même si bien sûr un poste en intérim peut se révéler une expérience intéressante pour faire ses preuves et acquérir une position privilégiée en cas de recrutement ultérieur pour un contrat fixe.

Le champ d’application de l’Arrêté Royal ne se limite pas seulement aux services fédéraux. Les entreprises publiques, HR Rail, la Coopération Technique Belge, la Société belge d’Investissement pour les Pays en Développement, l’Institut belge des services postaux et des télécommunications, Bpost, Proximus et l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile peuvent également faire appel au travail intérimaire.

 

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi 2018 sur notre site internet! 

Retour à la liste