Le travailleur belge, l'un des plus chers de l'UE

Publié : mardi 10 avril 2018 Par

Le coût horaire de la main-d’oeuvre a encore augmenté chez nous l’an dernier. Ce qui fait de la Belgique le deuxième pays de l’Union européenne comptant les coûts horaires de la main-d’oeuvre les plus élevés, juste derrière le Danemark. C'est ce que révèlent les statistiques publiées lundi par Eurostat.

job

Pour rappel, les coûts de la main-d’oeuvre comprennent les salaires et traitements auxquels s’ajoutent les coûts non salariaux tels que les cotisations sociales des employeurs.

L’office statistique européenne révèle ainsi que les coûts horaires s’élevaient à 39,6 euros en 2017 en Belgique, contre 39,2 l’année précédente. Soit une hausse de 1,3 % sur un an. Le Danemark figure en tête du classement avec 42,5 euros alors que la moyenne atteint 26,8 euros dans l’ensemble de l’UE et 30,3 euros dans la zone euro.

Depuis 2004, le coût de la main-d’oeuvre a augmenté de 35,62 %. Le Belge coûte donc toujours plus cher, surtout par rapport aux autres pays de l’Union européenne, où les écarts entre États membres sont importants. En effet, si le Danemark et la Belgique arrivent en tête du classement, à l’autre bout, on retrouve la Bulgarie où le coût horaire de la main-d’oeuvre était seulement de 4,9 euros l’an dernier, suivi de près par la Roumanie avec 6,3 euros.

Du côté de nos voisins, nous retrouvons l’Allemagne avec un coût horaire qui est de 34,1 euros, la France de 36 euros, les Pays-Bas de 34,8 euros et le Luxembourg de 37,6 euros.

Seule la Finlande a enregistré une baisse du coût de la main d’oeuvre (-1,5 %).

Retour à la liste