Le vélo pour lutter contre l’absentéisme au travail

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 16 sept. 2019

Bonne nouvelle pour les travailleurs qui effectuent chaque jour leur trajet domicile-travail à vélo: ils seraient moins souvent absents pour raisons médicales que les autres. C’est ce qui ressort d’une étude récente d’Attentia, le prestataire de services RH, menée auprès de 120.000 travailleurs, relaye Belga.

Vélo

"L'absentéisme diminue, dans tous les groupes d'âges, chez les individus qui font régulièrement du vélo", explique Attentia. Pour ce qui est des absences médicales de courte durée, on note déjà une différence entre les collaborateurs qui font du vélo de un à trois mois par an et ceux qui n'en font jamais. Chez les trentenaires du premier groupe, 3,32% sont malades sur une brève période alors qu'ils sont 3,77% au sein du second groupe.

>> A lire aussi: Le vélo et le télétravail séduisent toujours plus

En outre, la différence est "flagrante chez les inconditionnels de la bicyclette qui l'utilisent plus de six mois par an". Dans ce groupe, l'absentéisme pour cause de maladie atteint seulement les 2,74%.

Quand on évoque une absence de longue durée, 1,09% des trentenaires sans vélo sont concernés tandis que seulement 0,10% des cyclistes sont hors jeu pour une longue période.

Le vélo a des avantages pour votre portefeuille, pour votre santé et pour l’environnement. Alors... c'est quand qu'on s’y met ?

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi