LEM intérim ouvre une nouvelle agence à Huy

Publié : vendredi 4 mai 2018 Par

En passant d’une à trois agences en un an, la PME liégeoise poursuit le développement raisonné de son réseau

Lem

(L’agence, située en bordure d’hypercentre à l’angle du Pont de l’Europe et du Quai d'Arona, bénéficie d’une belle visibilité et d’accès aisés tant en voiture qu’en transports en commun.)

 

Fondée en 1991 à Liège par les frères Lemaître, LEM interim ouvre ainsi sa 3e agence en Province de Liège. En se rapprochant il y a maintenant 18 mois du groupe familial français Proman, important acteur du marché européen de l’intérim, la PME liégeoise avait franchi un nouveau cap dans son développement. Pour nous expliquer cette évolution et nous présenter la nouvelle agence hutoise, nous avons rencontré sa gérante Charlotte Chapelle, et Jean Lemaître, cofondateur de LEM intérim.

1 M. Lemaître, présentez-nous succinctement l’histoire de LEM intérim ?

«LEM intérim, dont les activités se sont développées à Liège depuis 1991, bénéficie d’une bonne réputation sur son marché, et de la fidélité de bon nombre de partenaires de très longue date. Sur ses 25 premières années d’existence, elle a acquis une place de choix sur le marché du travail temporaire liégeois, au travers d’une seule grande agence qui rayonnait sur la Province, notamment vers Verviers, Huy et Waremme, ce qui représente un développement relativement atypique pour le secteur. En septembre 2016, LEM intérim a uni son destin au groupe familial français et 100% indépendant Proman (Proman = Professionnels de Manosque), quatrième acteur sur le marché français, présent dans 7 pays (Belgique, Canada, France, Luxembourg, Monaco, Royaume-Uni, Suisse) et réalisant un chiffre d’affaires de plus de 1.5 milliard d’euros. Rencontrée quelques années plus tôt, la famille Gomez dirige toujours le groupe, avec lequel les convergences de valeurs (Simple - Efficace - Pragmatique) et de culture, familiale et très humaine, nous ont immédiatement semblé évidentes. En s’adossant à ce groupe non conventionnel, LEM intérim bénéficie d’une solide assise de développement tout en maintenant la culture et les valeurs qui ont contribué à son succès. Cette évolution vers un déploiement multi-sites, s’est matérialisée en mai 2017 par l’ouverture d’une deuxième agence Herve - Verviers - Aubel à Petit-Rechain, et maintenant par celle de Huy.»

Team Lem Huy

(Christophe Gilet, Charlotte Chapelle et Jean Lemaître.)

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi chez LEM interim

 

2 Pour cette 3e implantation, votre choix s’est porté sur Huy, pourquoi ?

« Nous cherchions a priori à nous étendre sur une ville wallonne (même si nous sommes ouverts aux autres régions), mais cela s’est surtout concrétisé sur base d’une belle opportunité, qui fut la rencontre avec les hutois Charlotte Chapelle et Christophe Gilet, qui possèdent tous deux une très belle expérience et un important réseau dans le domaine, et ont témoigné d’une très grande envie. Celle de travailler ensemble fut donc immédiatement réciproque. Le riche et dense tissu économique de la région hutoise et du bassin mosan d’emplois (Andenne, Engis, Waremme, etc.) composé tant de grosses locomotives que d’un réseau très étoffé de petites PME dynamiques, a également influé positivement sur notre choix. »

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi 2018

 

3 Quels sont les principaux atouts de cette nouvelle agence ?

«Principalement la qualité de son équipe et du projet qu’elle met en œuvre. Nous lui accordons d’ailleurs une grande confiance et n’avons pas voulu la formater dans un moule. L’esprit libre est un slogan de Proman. Celui-ci se matérialise justement très bien dans la liberté organisationnelle laissée à Charlotte et Christophe pour mener à bien le projet au travers de leur méthode, leur approche clientèle et leurs résultats estimés. Combiné au Know-How et à l’expérience de LEM et Proman, leur projet enthousiaste, humain et concret, nous rend très optimistes et en appelle d’autres.»

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi chez LEM interim

Retour à la liste