Les 10 compétences personnelles les plus demandées en entreprise

Publié : lundi 26 juin 2017

Les « soft skills », ce sont les qualités personnelles, humaines et relationnelles que vous montrez sur votre lieu de travail. Par opposition au « hard skills », elles n’ont rien à  voir avec vos compétences techniques, telles que vos diplômes ou expériences professionnelles. Néanmoins, les recruteurs s'y intéressent de plus en plus car elles définissent votre capacité à  vous intégrer et vous épanouir au sein d’une fonction et d'une équipe.

D’après une étude menée sur plus de 2000 professionnels des ressources humaines, la grande majorité (77 %) des entreprises y accordent désormais autant d’importance qu’aux « hard skills ». 16 % des recruteurs estiment même que les soft skills sont plus importantes que les compétences techniques quand il s’agit de sélectionner un candidat pour un job...

> Voir aussi : Les 10 compétences les plus demandées

Voici les 10 soft skills les plus demandées par les entreprises quand elles engagent

1

Forte éthique de travail

73 %

2

Fiable et fidèle

73 %

3

Attitude positive

72 %

4

Motivation

66 %

5

Aime le travail en équipe

60 %

6

Organisation, sens des priorités

57 %

7

Capable de travailler sous pression

57 %

8

Bonne communication

56 %

9

Flexibilité

51 %

10

Confiance en soi

46 %

 

> 10 conseils pour décrocher un job quand on est sans emploi

« Quand les entreprises recherchent un candidat, elles veulent le meilleur des deux mondes : une personne compétente pour la fonction, mais qui a aussi la personnalité la plus adaptée » explique Rosemary Haefner, Vice-présidente RH de CareerBuilder. En fonction des « soft skills » que vous mettrez en avant, le recruteur essayera de deviner votre capacité d’adaptation, votre réaction en situation de crise, votre leadership... Mais aussi si l'entreprise peut vous faire pleinement confiance.

> Timide à la recherche d’un emploi ? 7 conseils 

Moralité ? Ne zappez plus le paragraphe « soft skills » ou « aptitudes personnelles » quand vous rédigez votre CV. Mais attention, se contenter de lister vos « soft skills » ne sera pas suffisant, d'après Rosemary Haefner. Elle recommande de vous préparer à  le prouver en entretien d’embauche. Prévoyez donc un exemple de situation sous pression où vous avez atteint vos objectifs, ou encore une histoire où vous avez réussi à  insuffler une saine émulation au sein d’une équipe de travail.

> Consultez plus de 1.400 offres d'emploi disponibles !

Retour à la liste