Les 7 infos les plus absurdes vues sur un CV

La question du « CV original » fait souvent débat. Faut-il, en effet, oser le CV original ? Alors que certains vous diront de vous démarquer par l’audace, d’autres vous mettront en garde : ne franchissez pas certaines limites.

> A la recherche d'un emploi? Découvrez nos 1500 offres! 

Voici les 7 infos les plus absurdes vues sur un CV :

1. Un pied en plastique

Une candidate a envoyé un pied en plastique, accompagné d’une lettre de motivation qui commençait par « j’aimerais avoir un pied dans votre entreprise ». Elle multiplia les allusions à  cette partie du corps humain, arguant entre autres qu’avec elle, l’entreprise trouvera chaussure à  son pied. Apparemment, ce n’était pas la bonne paire. 

2. Un échantillon de faux sang

Un candidat a agrafé un petit échantillon de faux sang à  son CV, avec une note affirmant qu’il était prêt à  « suer sang et eau » pour le job. Si le geste était pour le moins créatif, il n’a pas séduit le recruteur, très peu adepte de Dracula.

3. Des mensurations corporelles

Une candidate ajouta une rubrique « mensurations » à  son CV. On pouvait y lire :

  • Taille : 1m69
  • Hanches : 83cm
  • Poitrine : 71cm
  • Tour de taille : 86cm
  • Taille haut : M
  • Taille bas : 38/40
  • Pointure : 38
  • Cheveux : auburn
  • Yeux : vert clair

Ces statistiques physiques n’étaient en aucun cas pertinentes pour le job en question, qui n’avait aucun rapport avec le monde du mannequinat.

4. Une table des matières

L’une des règles de base d’un CV est la brièveté : votre CV doit tenir sur une page. Deux pages, passe encore, mais plus, vous faites perdre du temps au recruteur.
Un candidat a un jour envoyé un CV tellement long qu’il a cru bon de l’accompagner d’une table des matières.

> Les pièges à éviter absolument pour votre CV !

5. Une dépendance aux pains au chocolat

Tout comme les statistiques n’ont pas leur place sur votre CV, les informations non pertinentes doivent être passées sous silence. Un recruteur a déjà  vu défiler des CV avec, dans la rubrique « centres d’intérêt », des informations comme « manger des petits pains au chocolat » ou « jouer aux Colons de Catane », le célèbre jeu de plateau.

6. Savoir se servir d’une effilocheuse

Certaines compétences doivent être mentionnées sur un CV. D’autres nettement moins. Une recruteuse a déjà  vu passer des compétences très aléatoires. Comme « savoir utiliser Microsoft Word », « savoir utiliser le fax », « savoir se servir d’une effilocheuse ».

7. Bonne connaissance du français

Vous ne disposez que d’un espace limité pour vous vendre. Ne perdez pas de l’espace inutile en mentionnant l’évident. Un recruteur a déjà  vu « français » dans les langues maîtrisées par un candidat… qui avait rédigé sa lettre de motivation en français. La précision n’était pas nécessaire.

Voir aussi: "Comment rédiger le CV idéal?" 

Source : Business Insider

Publié :

Retour à la liste