Les Belges ont du mal à se déconnecter du travail en vacances

Date de publication: 9 juil. 2019

Des centaines de milliers de travailleurs belges ont l’intention de partir en vacances cet été. Toutefois, nombreux restent connectés à leur travail même en dehors du bureau. En effet, quatre travailleurs sur dix affirment qu’ils restent joignables pour le travail pendant leurs vacances. C’est le principal constat d’un sondage réalisé pour la société Protime, relayent nos confrères de la RTBF.

Déconnection

Deux liens privilégiés : le téléphone et la messagerie électronique, comme l’explique Sophie Henrion, responsable marketing et porte-parole de Protime. "Il y a quand même 26% des répondants qui disent rester joignables via e-mail. Ça veut donc dire qu’ils consultent les e-mails et tout de même 18% des répondants y répondent. On est donc dans des tendances assez fortes. On parle aussi de 13% de travailleurs qui répondent au téléphone et qui se rendent disponibles pendant toute la durée des vacances".

Les smartphones en sont entre autres responsables. "La technologie qu’on connaît actuellement fait qu’on a toujours accès à l’information", explique-t-elle. "Ça paraît logique, mais ça paraît surtout dommage quand on sait les bienfaits qu’apportent les vacances aux travailleurs en termes d’équilibre vie privée et vie professionnelle et le fait de revenir beaucoup plus productif. On se dit que les entreprises devraient quand même prendre connaissance de cette étude et faire attention à ce genre d’abus, parce que c’est dangereux pour le collaborateur comme pour l’entreprise", explique Sophie Henrion.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi