Les Belges restent optimistes au travail malgré la situation actuelle

Moins de 4 travailleurs belges sur 10 se déclarent vraiment satisfaits de leur vie. Le niveau de bonheur moyen est en recul tout comme la santé physique et mentale, mais il y a encore de l'optimisme. C'est ce qu'il ressort du baromètre de Tempo-Team, publié sur HR Square.

télétravail

L'agence intérim Tempo-Team vient de publier son baromètre sur les travailleurs belges et leur bien-être au travail. De manière générale, il est constaté que les Belges se sentent moins bien dans leur peau mais demeurent optimistes pour l'avenir.

En détails, ce sont près de 3 travailleurs sur 10 ne se sentent pas en bonne santé; c'est un recul de 0,4 par rapport à 2019 (6,8/10). Une même proportion ne se sent pas bien dans sa peau (score de 5/10 ou moins). 46% des employeurs pensent d’ailleurs que l'absentéisme est dû au fait que les salariés ne se sentent pas bien dans leur peau. Le niveau de bonheur moyen est estimé à 6,7/10, en recul par rapport à fin 2019 (7/10). Près de 5 employeurs sur 10 et moins de 4 travailleurs sur 10 se déclarent vraiment heureux.

Un répondant sur six a constaté les effets néfastes de la crise sanitaire sur le plaisir ressenti au travail, les relations avec les collègues et le style de management des dirigeants. Un sur quatre déclare ressentir davantage de pression au travail et une dégradation des possibilités de formation en entreprise. Un sur quatre reconnaît toutefois une amélioration de l'équilibre travail/vie privée depuis le début de la pandémie.

L'optimisme moyen reçoit une cote de 6,7/10. Les résultats sont similaires à ceux de l'enquête menée en 2019 (résultats de 6,7/10 et 37 %de répondants s'accordant au moins 8/10). Les optimistes résistent mieux à l'impact de la crise sanitaire: 16% des optimistes estiment que leur plaisir au travail s'est amélioré depuis la pandémie, contre seulement 11% des travailleurs plutôt pessimistes. Près de 7 travailleurs optimistes sur 10 ne voient pas de changement dans leur niveau d'optimisme envers leur travail, contre seulement 5/10 des travailleurs plus pessimistes.

>> A lire aussi : Confinement : 8 conseils pour équilibrer vie professionnelle et vie privée

Plaisir, motivation et confiance sont toujours d'actualité

Les travailleurs accordent une cote moyenne de 6,8/10 au plaisir ressenti au travail ; c'est mieux que l'enquête de 2019 (6,5/10). Les employeurs accordent une moyenne de 7,2/10 au plaisir ressenti au travail ; c'est autant que fin 2019.

Les travailleurs semblent plus motivés pour leur travail en 2021 (score moyen de 6,9/10, soit0,4 de plus que fin 2019). Et l’équilibre travail/vie privée reste évalué à 7/10, identique à 12 mois plus tôt.

65% des travailleurs estiment que leur entreprise va bien; c'est une baisse de 14% par rapport à 12 mois plus tôt. La confiance des employeurs en leur société demeure stable: 76% contre 77% l'an dernier. 19% des travailleurs n'accordent pas plus de 5/10 à la satisfaction ressentie au travail, contre 42% qui y accordent une cote d'au moins 8/10. 16% des employeurs donnent une note de maximum 5/10 pour la satisfaction professionnelle, contre 53% qui y accordent au moins 8/10.

>> A lire aussi : Plus de 8 cadres européens sur 10 se disent engagés

>> Consultez toutes nos offres d'emploi