Les « Big Four » vont recruter massivement en 2016

Les quatre plus grands cabinets de conseil du pays - Deloitte, EY, PwC et KPMG - comptent embaucher quelque 1.800 personnes en 2016, dont plus de 1.000 nouveaux diplômés, selon une information reprise par le quotidien L’Écho.

Employant ensemble près de 8.000 collaborateurs et ayant augmenté leur volume net d'emploi de plus de 600 personnes l'an dernier, ces cabinets devraient à nouveau se montrer très actifs sur le marché de l'emploi. Selon l’Écho, Deloitte, le leader du marché, compte embaucher 735 personnes au cours de l'exercice 2016, contre 600 habituellement. PwC suit le même mouvement, avec 410 recrutements prévus pour cette année. EY, l'ancien Ernst & Young, espère combler 358 postes, et KPMG 260, soit 1.763 postes en un an pour les Big Four. 

Sans surprise, une grosse moitié de ces nouveaux jobs seront destinés à de jeunes diplômés, ces entreprises ayant bâti une partie de leur attractivité auprès de ceux-ci par le fait qu'elles constituent pour eux un formidable accélérateur de carrière et de réseau, en contrepartie d'un niveau d'exigence assez élevé.

Les raisons qui justifient la croissance attendue des effectifs tiennent, d'une part, à la forte rotation du personnel dans ces entreprises mais aussi les besoins générés par les bouleversements de l'économie et l'obligation perçue par leurs clients de bénéficier de conseils pour s'y adapter. Davantage que les activités d'audit, ce sont donc les départements de conseil qui devraient soutenir les besoins d'embauche.

Parmi les profils classiquement recrutés par ces sociétés de conseil figurent nombre de diplômés en gestion, en économie, en droit et en fiscalité. Mais les ingénieurs et autres informaticiens y sont aussi désormais activement recherchés, vu l'emprise croissante de la technologie sur l'évolution de l'économie et des entreprises.

Par

Publié :

Retour à la liste