Les coûts de la main d’oeuvre sont plutôt stables en Belgique

Publié : mardi 21 mars 2017 Par

Les coûts horaires de la main-d’oeuvre ont augmenté de 1,6% dans la zone euro et de 1,7% dans l’Union européenne au quatrième trimestre de 2016, par rapport au même trimestre de l’année précédente. En comparaison, la Belgique est restée stable avec +0,1%. C’est ce que révèle Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne dont l'étude est relayée par HR Square.

> A la recherche d'un nouveau challenge? Découvrez nos 1600 offres d'emploi 

Les hausses annuelles les plus importantes ont été enregistrées en Roumanie (+12,3%), en Lituanie (+10,7%), en Lettonie (+8,1) ainsi qu’en Bulgarie (+0,8%). Des baisses ont été relevées en Grèce (-0,5%) et en Autriche (-0,1%).

Les deux principales composantes des coûts de la main d’oeuvre sont les salaires et traitements horaires ainsi que les coûts non salariaux. Dans la zone euro, les salaires et traitements horaires ont augmenté de 1,6% et les coûts non salariaux de 1,5% au quatrième trimestre 2016, par rapport au même trimestre de l’année précédente. Dans l’Union européenne, les salaires et traitements horaires ont progressé de 1,8% et les coûts non salariaux de 1,5%.

> Voir aussi : 5 astuces surprenantes pour négocier votre salaire

Quant aux coûts horaires de la main-d’oeuvre dans la zone euro, ils ont progressé de 1,8% dans l’industrie, de 2,3% dans le secteur de la construction, de 1,5% dans les services et dans l’économie (principalement) non marchande. Dans l’Union européenne, ces mêmes coûts ont connu respectivement une hausse de +1,7%, de +3,1%, de 1,6% et de 1,8%.

> Accédez à notre outil Compas des salaires et comparez votre salaires 

Retour à la liste