Stagiaire: les erreurs à éviter à tout prix

Vous avez décroché le stage de vos rêves ? C’est votre dernière chance d’obtenir l’expérience professionnelle qui vous fait encore défaut avant de débarquer "pour du vrai" sur le marché du travail. Ce stage, payé ou non, peut vous donner le coup de pouce dont votre carrière a besoin. Considérez-le comme une audition, où vous avez l’opportunité de prouver vos compétences.

> Voir aussi : Les stagiaires se font-ils pigeonner en Belgique?

Voici les choses à  faire et à  ne pas faire pour réussir votre stage !

1. DO: Être chic

Pas besoin de porter un smoking ou une robe de bal, mais ce n’est pas une mauvaise idée de s'habiller un peu mieux que le dresscode en vigueur. En rajouter un tout petit peu, c'est permis ! Les hommes peuvent par exemple choisir de porter une cravate, et les femmes un blazer. Si vous voulez faire bonne impression, faites vous subtilement remarquer par votre tenue. Vous êtes un stagiaire bien sûr, mais vous voulez que vos collègues vous considèrent comme l’un d’entre eux.

2. DON’T: Utiliser les réseaux sociaux

En tant que stagiaire, ne tombez pas dans le piège de Twitter et Facebook au bureau. Même si vos collègues passent tous des heures sur les réseaux sociaux, vous ferez une meilleure impression à  votre maître de stage si vous vous abstenez. Exception faite bien sûr si vous faites votre stage dans le milieu de la communication, de la publicité, du journalisme etc. Dans ces cas-là , un jeune stagiaire "connecté" peut grandement aider une équipe… Mais évitez malgré tout d’être actif sur vos comptes personnels, surtout si vous postez du contenu sans rapport avec votre stage.

3. DO: Identifier clairement vos objectifs

Un stage peut être avantageux pour les deux parties. Vos accompagnateurs doivent pour cela savoir quelles sont vos attentes et vos plans futurs; vous devez savoir ce qu’ils attendent de vous sur votre lieu de stage. Pour cela, proposez de vous réunir pendant vos deux premières semaines vous discuter de vos attentes respectives et apprendre à  vous connaître.

> Voir aussi : Quel est le stage idéal d’après les étudiants?

4. DON’T: Les tâches ingrates

Ne vous attendez pas à  recevoir tous les jours de merveilleuses opportunités de travail, mais n’oubliez pas non plus que vous n’êtes pas là  pour classer les dossiers et faire du café. Demandez à  l’avance quelles seront vos tâches et si vous êtes assigné à  une tâche sans importance, osez demander avec tact un autre travail à  accomplir.

5. DO: Conserver un portfolio

Quitter votre stage les mains vides n’est pas très stratégique. Conservez toutes vos réalisations et projets dans un portfolio qui vous sera bien utile lorsque vous postulerez ailleurs.

> Voir aussi : Des stages en entreprise pendant les vacances

6. DON’T: Prendre part aux ragots

Si vous avez suivi les étapes précédentes, vos collègues vous considèrent déjà  comme faisant partie de leur équipe. Et même si participer aux ragots du bureau fait partie de cela, abstenez-vous. Vous n'avez pas besoin de ça pour être complètement intégré, et cela peut vous fermer des portes.

7. DO: Poser des questions

Et posez-en beaucoup. Cela vous aidera à  comprendre la culture d’entreprise et à  connaître le fonctionnement de vos collègues. Cela offre aussi la possibilité de garder contact avec votre mentor après votre stage.

8. DON’T: Être timide

Si vous voulez laisser une impression durable, il ne suffit pas de travailler sagement pendant vos heures. Faites des propositions, impliquez-vous dans les discussions et donnez votre avis. Personne ne s'attend à  ce que vous sachiez tout, mais même un stagiaire peut être une valeur ajoutée dans l’entreprise.

9. DO: garder contact

Restez en contact avec les collègues avec qui vous vous êtes bien entendu. Envoyez-leur de temps en temps un e-mail, ou proposez-leur un lunch. Ainsi vous les tiendrez au courant de l’avancement de votre carrière, et eux vous informeront si un poste se libère dans l’entreprise.

Source: Brazen Life

Publié :

Retour à la liste