Les femmes encore trop souvent discriminées au travail

Publié : jeudi 8 mars 2018 Par

69% des victimes de discriminations à l'emploi sont des femmes. C’est ce qui ressort du dernier rapport d’Actiris pour l’égalité des femmes et des hommes. Plus d’un signalement sur trois est relatif à une discrimination à la grossesse.

Discrimination

Les discriminations signalées par les hommes ont plutôt trait aux procédures de recrutement et de sélection. Tandis que celles indiquées par les femmes concernent tous les stades du processus de mise à l’emploi. Elles ont contacté l'Institut au sujet de leur licenciement ou non prolongation de leur contrat à durée déterminée, de leurs conditions d'emploi, de leur rémunération, de leur recrutement et de la sélection. 

"Ces chiffres interpellants démontrent qu’il y a encore des efforts à apporter pour gommer les discriminations de genre au travail. Nous invitons autant les employeurs que les travailleurs à faire appel à nos services pour que nous trouvions ensemble des solutions. Lutter contre toutes formes de discriminations est dans l’ADN d’Actiris", réagit Grégor Chapelle, directeur général d’Actiris.

Le plus interpellant est que les femmes elles-mêmes ont parfois tendance à s'auto-discriminer: la moitié des femmes enceintes à la recherche d’un emploi ne posent pas leur candidature et une sur trois pense que c’est inutile.

Pour contrer ce genre de discrimination, Actiris a mis en place un service Diversité qui élabore des plans d’actions concrètes avec les employeurs bruxellois. La diversité englobe ici plusieurs aspects: l’origine, l’âge, le handicap, le niveau de formation et le genre. Les consultants du Service Diversité d’Actiris accompagnent les entreprises bruxelloises gratuitement afin d'établir ensemble un plan de diversité.

De plus, Actiris peut financer jusqu’à 50% du coût total des actions prévues dans le plan de diversité pour un montant de 10.000 € maximum. Au terme de deux ans, la mise en œuvre du plan Diversité fait l’objet d’une évaluation. Si celle-ci est positive, l’entreprise peut obtenir le label "Diversité" auprès de la Région bruxelloise.

 

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi 2018 sur notre site web 

Retour à la liste