Les infirmiers en soins intensifs sont surmenés

Rédigé par: M.Martin
Date de publication: 4 juin 2019

Les infirmiers des unités de soins intensifs subissent une charge de travail deux fois supérieure à la norme prévue pour le personnel. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée dans 16 hôpitaux de Fédération Wallonie-Bruxelles, relaye Belga

Infirmiers

"La charge de travail est telle qu’un infirmier ne sait s’occuper que d’1,5 patients, alors que la norme prévoit un infirmier pour trois patients", explique Arnaud Bruyneel, l’un des auteurs de l’étude et président de l’association francophone des infirmiers de soins intensifs SIZ Nursing.

L’étude précise ainsi qu’un patient en soins intensifs prend en moyenne 68,6% du temps d’un infirmier par jour. "Ce qui représente un rapport infirmier par patient de 1/1,5, soit le double de ce que prévoit l’arrêté royal sur les normes en personnel infirmier aux soins intensifs", commente Arnaud Bruyneel.

Une charge de travail qui ne cesse de s'empirer. "Les patients sont de plus en plus âgés, présentant parfois plusieurs maladies, et les durées de séjour sont de plus en plus courtes, ce qui conduit à des soins et des procédures plus complexes, une surveillance plus étroite et donc une augmentation de la charge de travail des infirmiers". 

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi